Chardy, Bartoli, par ici la sortie

  • A
  • A
Chardy, Bartoli, par ici la sortie
@ Reuters
Partagez sur :

TENNIS - Fin de parcours pour Julien Chardy et Marion Bartoli sur les courts américains.

TENNIS - Fin de parcours pour Julien Chardy et Marion Bartoli sur les courts américains. Fins de parcours pour les deux derniers Tricolores encore en lice de l'autre côté de l'Atlantique. A Toronto comme à Cincinnati, les Bleus ont dû déchanter, dans l'incapacité à se hisser dans le dernier carré des deux tournois nord-américains. A Toronto, on guettait un possible nouvel exploit de Jérémy Chardy. Après ses performances coup sur coup face à l'Espagnol Verdasco (n°9) et le Russe Davyenko (n°6), le Palois passait un test autrement plus ardu face au n°2 mondial à l'occasion, qui plus est, de sa première apparition dans un quart de finale d'un Masters 1 000. La marche semblait haute, Chardy n'aura jamais pu envisager la franchir, dominé de la tête et des épaules par un "Djoko" à la hauteur de son statut. Le Français, ressuscité depuis Wimbledon après un début de saison calamiteux, marqué par... onze défaites au premier tour, n'a cette fois pu créer la sensation, s'inclinant finalement en deux petits sets (6-2, 6-3). Bartoli ne fait pas mieux De son côté, Marion Bartoli, tête de série n°20 à Cincinnati, n'aura jamais entrevu la qualification lors de son quart de finale qui l'opposait à Maria Sharapova (n°10). Une adversaire qui reste pour la n°2 française une énigme, elle qui en quatre confrontations face à la Russe ne compte toujours aucun succès. Vendredi, Bartoli n'a jamais véritablement existé, concédant une défaite expéditive en deux petits sets secs (6-1, 6-4). Seule alerte pour Sharapova, une difficulté à conclure la rencontre lorsqu'elle commit trois double fautes sur trois de ses cinq balles de match. Sans conséquence toutefois. "J'ai rencontré quelques difficultés avec ces deux jeux en fin de match, mais j'ai heureusement réussi à rester concentrée pour réussir à m'imposer, commentait sur le site de la WTA l'ex-n°1 mondiale. Marion est une adversaire particulière . Elle ne vous donne pas beaucoup de temps et elle est vraiment agressive." Au prochain tour, la Russe rencontrera sa compatriote Pavlyuchenkova (n°25), tombeuse de la Belge Yanina Wickmayer (7-5, 3-6, 6-1), pour une première opposition sur le circuit entre les deux jeunes femmes.