Chants racistes pour Balotelli

  • A
  • A
Chants racistes pour Balotelli
Partagez sur :

Invaincue dans les éliminatoires de l'Euro 2012, l'Italie a été contrainte au match nul (1-1) par la Roumanie ce mercredi, à l'occasion d'une rencontre amicale disputée à Klagenfurt, en Autriche. Un public coupable d'odieux chants racistes à l'encontre de l'attaquant Mario Balotelli, qui honorait sa deuxième sélection sur le front de l'attaque transalpine.

Invaincue dans les éliminatoires de l'Euro 2012, l'Italie a été contrainte au match nul (1-1) par la Roumanie ce mercredi, à l'occasion d'une rencontre amicale disputée à Klagenfurt, en Autriche. Un public coupable d'odieux chants racistes à l'encontre de l'attaquant Mario Balotelli, qui honorait sa deuxième sélection sur le front de l'attaque transalpine. Solidement installée en tête du groupe C des qualifications pour l'Euro 2012, une sélection italienne inédite a concédé le match nul (1-1) face à la Roumanie, seulement cinquième du groupe D, qu'elle partage avec la France, lors d'une rencontre amicale mercredi à Klagenfurt, en Autriche. La Squadra azzurra expérimentale alignée par Cesare Prandelli comprenait quatre nouveaux joueurs: le milieu de terrain d'origine argentine Cristian Ledesma (Lazio Rome), Frederico Balzaretti (Palerme), Andrea Rocchia (Genoa) et Alessandro Diamanti (Brescia). Manquant de cohésion, les Italiens ont encaissé un but à la 34e minute par Ciprian Marica, avant que ce dernier n'inscrive le but égalisateur, ne pouvant détourner une tête de Fabio Quagliarella ailleurs que dans ses propres filets (82e). Mario Balotelli, sélectionné pour la deuxième fois sur le front de l'attaque transalpine, a essuyé des chants racistes de la part du public de Klagenfurt. A noter par ailleurs que le défenseur vedette de la Roumanie et de l'Inter Milan Cristian Chivu s'est de son côté blessé, rejoignant l'infirmerie déjà bien remplie du club nerazzurro.