Chambéry tire le gros lot

  • A
  • A
Chambéry tire le gros lot
Partagez sur :

Chambéry était certain d'hériter d'un cador européen lors du tirage au sort des 8e de finale de la Ligue des Champions effectué ce lundi mais, en tombant sur Ciudad Real, les Savoyards n'ont vraiment pas été vernis. Ce sera l'occasion pour Luc Abalo et Didier Dinart de se rendre en Savoie lors du match aller le 26 ou 27 mars une semaine avant le retour en Espagne. Mieux protégé, grâce à son statut de premier de poule, Montpellier fera face à Schaffhausen avec le deuxième acte à la maison.

Chambéry était certain d'hériter d'un cador européen lors du tirage au sort des 8e de finale de la Ligue des Champions effectué ce lundi mais, en tombant sur Ciudad Real, les Savoyards n'ont vraiment pas été vernis. Ce sera l'occasion pour Luc Abalo et Didier Dinart de se rendre en Savoie lors du match aller le 26 ou 27 mars une semaine avant le retour en Espagne. Mieux protégé, grâce à son statut de premier de poule, Montpellier fera face à Schaffhausen avec le deuxième acte à la maison. Survivant du groupe le plus relevé de la première phase, Chambéry va se coltiner un autre grand d'Europe en huitième de finale de la Ligue des Champions. Le tirage au sort, effectué lundi soir à Vienne, a promis l'enfer aux Savoyards qui, après s'être frottés à Kiel, Rhein-Neckar Löwen et Barcelone depuis septembre, vont découvrir Ciudad Real, le lauréat des éditions 2006, 2008 et 2009, excusez du peu ! Les quadruples champions d'Espagne, qui forment une véritable constellation de stars (Sterbik, A. Entrerrios, Metlicic, Aguinagalde, Chema Rodriguez...), viendront en Savoie lors de la première manche fin mars (26 ou 27) emmenés par leurs deux champions du monde Luc Abalo et Didier Dinart. Un peu en retrait en Liga cette saison, relégués à quatre longueurs de Barcelone, les hommes de Talant Dujshebaev demeurent une immense armada qui partira évidemment avec les faveurs des pronostics face aux Chambériens. "Nos sommes très heureux de jouer cette équipe, a néanmoins glissé Laurent Munier, manager de l'équipe française présent en Autriche. Ce sera très difficile mais on essaiera de donner notre maximum à la maison." L'occasion sera en tout cas belle pour l'actuel leader du championnat de France, pour la première fois à ce stade de la compétition depuis la nouvelle formule, de s'étalonner une nouvelle fois avec ce qui se fait de mieux sur le continent. Aux Barachet (futur joueur de...Ciudad Real), Roiné, Basic et consorts de hisser leur niveau pour, pourquoi pas, rêver à un improbable exploit. Pour voir les quarts de finale, point de leur terminus l'an dernier, les Montpelliérains n'auront pas à réaliser d'exploit. Assuré de rencontrer un quatrième de poule grâce à sa victoire probante acquise dimanche devant Veszprem, Montpellier partira grand favori de son duel avec Schaffhausen, une formation suisse classée quatrième du groupe C derrière Tchekhov, Valladolid et Szeged avec quatre succès en dix matches. Les Héraultais, qui aspirent encore au Final Four de Cologne (29-30 mai) manqué d'un rien la saison dernière, semblent posséder une marge trop conséquente pour imaginer le pire. Ils peuvent en tout cas, eux qui recevront à l'Arena lors du match retour, se féliciter d'avoir devancé Veszprem dans leur groupe puisqu'ils ont ainsi évité un terrible choc face à Barcelone, adversaire des Hongrois. De loin la plus belle affiche de ces huitièmes de finale. ------------------------------------------------------------------------------ Les 8e de finale (26-27 mars / 2-3 avril) Schaffhausen (SUI) - Montpellier (FRA) Kolding (DAN) - Kiel (ALL) Chambéry (FRA) - Ciudad Real (ESP) Sarajevo (BOS) - Tchekhov (RUS) Hambourg (ALL) - Valladolid (ESP) Barcelone (ESP) - Veszprem (HON) Szeged (HON) - Flensburg (ALL) Zagreb (CRO) - Rhein-Neckar Löwen (ALL)