Chambéry sur un fil

  • A
  • A
Chambéry sur un fil
Partagez sur :

Chambéry s'est incliné à Sävehof, dimanche, dans le cadre de la 7e journée de Ligue des champions (32-31). Une défaite qui n'handicape pas forcément les Savoyards, puisque grâce à leur victoire de trois buts au match aller, ils gardent un goal-average particulier favorable par rapport aux Suédois. Il faudra tout de même se méfier lors des trois dernières journées, en février prochain.

Chambéry s'est incliné à Sävehof, dimanche, dans le cadre de la 7e journée de Ligue des champions (32-31). Une défaite qui n'handicape pas forcément les Savoyards, puisque grâce à leur victoire de trois buts au match aller, ils gardent un goal-average particulier favorable par rapport aux Suédois. Il faudra tout de même se méfier lors des trois dernières journées, en février prochain. L'essentiel est sauf. Si Chambéry s'est bien incliné à Sävehof, dimanche, dans le cadre de la 7e journée de Ligue des champions (32-31), les hommes de Philippe Gardent ont sauvé l'essentiel: le goal-average. Victorieux au match aller 33-30, les Savoyards seront en effet forcément devant les Suédois au classement, en cas d'égalité. Un avantage acquis de haute lutte, en fin de rencontre. Pourtant, les partenaires de Cyril Dumoulin ont entamé la rencontre du bon pied, en menant 18-17 à la pause, puis 20-17 au retour des vestiaires. Mais Chambéry est actuellement dans le doute, et Sävehof va en profiter pour passer un 4-0 (24-22, 43e). Au final, et au terme d'une fin de match où le CSH revient même à 31-31 à quelques secondes du terme, les Suédois obtiennent le dernier mot. Un revers qui met désormais Chambéry devant ses responsabilités, à trois journées de la fin. S'il veut éviter de sortir les calculettes, il faudra aller gagner à Schaffhausen, autre concurrent direct pour la qualification pour les huitièmes de finale, tout en gagnant à domicile face à Sarajevo. Dans le cas contraire, il faudra espérer que Sävehof ne réalise pas l'exploit face à Zagreb ou Barcelone, à domicile. Un exploit face au Barça que Chambéry peut également s'offrir, histoire de se mettre définitivement à l'abri...