Chambéry se complique la tâche

  • A
  • A
Chambéry se complique la tâche
Partagez sur :

Une semaine après avoir lâché prise devant Celje, Chambéry a compromis ses chances de rallier les 8e de finale de la Ligue des Champions, dimanche, en s'inclinant à Kielce lors de la 7e levée (31-25). Perdant une fois encore le bénéfice du goal-average particulier au profit des Polonais, les Savoyards devront réaliser un exploit au moins en 2011, face à Kiel, Barcelone ou Rhein-Neckar, pour prétendre au top 16 continental.

Une semaine après avoir lâché prise devant Celje, Chambéry a compromis ses chances de rallier les 8e de finale de la Ligue des Champions, dimanche, en s'inclinant à Kielce lors de la 7e levée (31-25). Perdant une fois encore le bénéfice du goal-average particulier au profit des Polonais, les Savoyards devront réaliser un exploit au moins en 2011, face à Kiel, Barcelone ou Rhein-Neckar, pour prétendre au top 16 continental. Le souvenir était trop vivace dans les têtes chambériennes pour que les hommes de Philippe Gardent puissent se permettre de prendre ce déplacement à la légère. L'an dernier, Kielce avait infligé un cinglant aller-retour au CSH: une première claque polonaise (22-31) puis une étonnante gifle encaissée au Phare (24-31). Et c'est du reste prémunis d'une victoire peu probante, arrachée sur la plus petite des marges à domicile il y a deux mois (27-26), que les Savoyards se présentaient ce dimanche entre Cracovie et Varsovie. Face à la lanterne rouge de la poule A de la Ligue des Champions, Chambéry se devait de signer sa première victoire européenne de la saison à l'extérieur pour passer les fêtes au chaud, sans avoir à se soucier du lendemain ou presque. 24 heures après la défaite de Celje sur le terrain de Rhein-Neckar (33-32), les Busselier et consorts avaient l'occasion d'achever leurs hôtes du jour, en les reléguant à six longueurs tout en prenant quatre points d'avance sur leurs rivaux slovènes. Une perspective alléchante qui n'a hélas pu se concrétiser. Plus encore qu'à leur retour de Celje, où ils n'avaient guère résisté plus d'un quart d'heure, les Chambériens pourront nourrir des regrets ce soir en quittant Kielce. Portés par un Basic toujours aussi percutant et auteur ce vendredi de huit réalisations, les joueurs de Philippe Gardent ont longtemps fait jeu égal avec les locaux, jusqu'à l'entrée dans le dernier quart d'heure du moins. Mais à 22-22, la machine savoyarde s'est enrayée, et les partenaires du pesant Stojkovic ont profité de la maladresse - ou de la malchance - de leurs convives pour faire la différence au tableau d'affichage. 25-22, puis 27-23, 29-24 et enfin 31-25, les Polonais ont alors bâti tranquillement leur premier succès de la saison sur la scène européenne, s'assurant du reste l'ascendant sur les Paty et autre Roiné au goal-average particulier. Pas un détail, alors que Celje et Kielce, distants de deux longueurs au classement, en découdront lors de la prochaine journée avec en ligne de mire un CSH qui de son côté recevra Kiel, avant d'aller à Barcelone et de conclure au Phare devant Rhein-Neckar. Or, il faudra assurément un exploit aux Chambériens lors de ces trois dernières levées pour intégrer le top 16 continental.