Chambéry dans l'envers du décor

  • A
  • A
Chambéry dans l'envers du décor
Partagez sur :

Vainqueur à l'aller la semaine passée (30-24), Chambéry n'a pas réédité sa performance dans la salle de Celje, battu lors de la 6e journée de la Ligue des Champions (27-35). Les Slovènes reviennent ainsi à deux petits points de la quatrième place du groupe A, toujours détenue par des Savoyards qui peuvent encore légitimement croire à la qualification en huitièmes de finale.

Vainqueur à l'aller la semaine passée (30-24), Chambéry n'a pas réédité sa performance dans la salle de Celje, battu lors de la 6e journée de la Ligue des Champions (27-35). Les Slovènes reviennent ainsi à deux petits points de la quatrième place du groupe A, toujours détenue par des Savoyards qui peuvent encore légitimement croire à la qualification en huitièmes de finale. Ils s'attendaient à un vrai traquenard, ils n'ont pas été déçus du voyage. Une semaine après avoir brillé dans leur Phare, infligeant à Celje un revers à six buts d'écart (30-24) encourageant pour la suite de la compétition, les Chambériens ont perdu le crédit de ce coup d'éclat, ce samedi, battus en Slovénie dans les grandes largeurs lors de la 6e levée de la Ligue des Champions (35-27). Une défaite qui pourrait s'avérer lourde de conséquences cet hiver. Certes toujours quatrièmes de la poule A - donc virtuellement qualifiés pour les huitièmes de finale - les Savoyards ont ainsi laissé leurs principaux rivaux dans la course au dernier sésame revenir à deux longueurs de leur position, cédant par ailleurs le bénéfice du goal-average particulier. Pas forcément une bonne idée quand Kiel, Rhein-Neckar et Barcelone restent au menu des deux équipes. Sans oublier la lanterne rouge Kielce, à ne surtout pas négliger après son match nul obtenu ce week-end en Catalogne (28-28). Alors qu'un partage des points pouvait leur ouvrir les plus belles perspectives ce samedi, les hommes de Philippe Gardent n'ont pas résisté plus d'un quart d'heure à l'esprit de revanche slovène. Emmenés par Basic, Barachet ou Paty, les Chambériens ont d'abord fait jeu égal avec leurs hôtes, avant de subir la montée en puissance des Rnic et Vugrinec. De 7-8, le score est ainsi passé à 14-11, puis 17-13 à la pause. Une tendance hélas confirmée au retour des vestiaires, tandis que Celje semait son adversaire d'un cinglant 4-0. Au final, après avoir compté jusqu'à dix 10 longueurs d'avance, les Slovènes l'auront emporté avec huit buts de marge (35-27), sans contestation possible. Il faudra pour les Savoyards conclure l'année en beauté dans une semaine à Kielce - une équipe difficilement dominée au Phare en octobre dernier (27-26) - pour aborder en confiance les trois ultimes échéances de ce groupe A relevé en 2011. La présence de Chambéry en huitièmes de finale passe sans doute par là.