Chalon se fait respecter

  • A
  • A
Chalon se fait respecter
Partagez sur :

Au lendemain des défaites de Roanne et Cholet, Chalon-sur-Saône a fait honneur à son statut de tête de série en dominant Hyères-Toulon (80-67), ce vendredi, en quarts de finale de la Semaine des As. Une victoire acquise dans le dernier quart-temps grâce à un Evtimov adroit de loin (22 points, 4 rebonds). L'Elan affrontera dans le dernier carré Villeurbanne, tombeur de Nancy (108-107, a.p.).

Au lendemain des défaites de Roanne et Cholet, Chalon-sur-Saône a fait honneur à son statut de tête de série en dominant Hyères-Toulon (80-67), ce vendredi, en quarts de finale de la Semaine des As. Une victoire acquise dans le dernier quart-temps grâce à un Evtimov adroit de loin (22 points, 4 rebonds). L'Elan affrontera dans le dernier carré Villeurbanne, tombeur de Nancy (108-107, a.p.). CHALON - HYERES-TOULON: 80-67 Pour la première fois, l'arbitrage vidéo a été utilisé. C'est aussi historique qu'anecdotique, certes. Mais dans un Palais des Sports de Pau qui a sonné désespérément creux lors du quart de finale de la Semaine des As entre Chalon-sur-Saône et Hyères-Toulon, le moindre instant inédit se devait d'être souligné. Car sur le parquet, rien de très folichon. La victoire des Chalonnais (80-67), même si elle s'est jouée en début de dernier quart-temps, ne restera pas dans les annales comme un match d'une intensité rare. "On a lâché défensivement, on leur a laissé beaucoup de shoots à trois points et on les a laissés jouer", a regretté Morlende au micro de Sport+. Les joueurs d'Alain Weisz, encore dans le coup en fin de troisième acte (55-51, 30e), ont complètement craqué, permettant à l'Elan de signer un 12-2 en quatre minutes rédhibitoire (67-53, 34e). Le HTV avait loupé son début de rencontre (4-11, 4e), la faute à cinq ballons perdus en... cinq minutes, et avait profité d'une nette baisse de réussite à trois points des Bourguignons pour recoller au score, dans le sillage de Hughes (18 points), et même passer devant à la mi-temps (33-29, 20e). Mais l'adresse, les hommes de Gregor Beugnot l'ont vite retrouvée, à l'image d'Evtimov (22 points à 6/13 de loin, 4 rebonds): "En deuxième période, on a vraiment mis de l'intensité en défense. Et avec Steed (Tchicamboud), qui a été super à la passe, on a trouvé des shoots ouverts." Qui sont rentrés. Dans le dernier carré, Chalon retrouvera l'Asvel, qui a dominé Nancy au bout du suspense (108-107, a.p.).