Chabal : "une énorme déception"

  • A
  • A
Chabal : "une énorme déception"
@ MAXPPP
Partagez sur :

RUGBY - Non retenu dans le groupe de 32 joueurs pour le Mondial, Chabal a du mal à digérer.

Quelques heures après l'officialisation par Marc Lièvremont de son absence de la liste des 32 joueurs retenus en vue de la Coupe du monde, Sébastien Chabal, habituellement si disert, s'était contenté d'un simple "Merci pour tous les messages" posté sur son compte Twitter. La simplicité, et presque la solennité de la réponse, trahissait la tristesse du troisième-ligne. Celle-ci est confirmée dans une interview que le joueur du Racing a accordée au quotidien Le Progrès.

"C’est une énorme déception, pas facile à digérer", explique le troisième-ligne tricolore dans un entretien publié jeudi. "Si je suis victime de ces deux mois de m... durant lesquels j'ai été malade et n'ai pas pu tenir mon rang, c'est regrettable." Cet hiver, Chabal a été victime de plusieurs pépins physiques qui ont nui à son rendement. Malgré cette non-convocation, le n°8 continuera de supporter l'équipe de France. "Je pousserai de tout mon cœur derrière les Bleus", assure-t-il.

"Il peut compter sur moi"

Lors de l'annonce de la liste, mercredi matin, Marc Lièvremont avait paru légèrement gêné aux entournures au moment de justifier le choix d'écarter Chabal. "Pour moi, il y a quelques mois, il faisait la Coupe du monde. Peut-être que je ne lui ai pas rendu service en le retenant pour le Tournoi des Six Nations alors qu'il n'était pas dans sa meilleure forme", a reconnu l'entraîneur des Bleus, qui a préféré deux jeunes (Louis Picamoles, 25 ans, et Raphaël Lakafia, 22 ans) à celui qui a été élu sportif préféré des Français en 2010.

Mais la possibilité de voir Chabal au Mondial existe encore. Et l'ancien Berjallien y croit. "Je sais par expérience que la préparation à une Coupe du monde est toujours longue et parfois émaillée de blessures. Je ne souhaite de malheur à aucun des joueurs sélectionnés. Mais Marc sait, je lui ai dit, qu'en cas de pépin, il peut compter sur moi...", confie "Caveman".

Pas de Coupe du monde et plus de Top 14 ?

Interrogé mercredi sur France 2 sur la présence ou non du troisième ligne sur une "liste cachée" (une liste de réservistes pouvant être appelés en cas de blessure), Marc Lièvremont a laissé sous-entendre que Chabal y figurait bel et bien. Mais cela reste une hypothèse.

Tout comme celle, d'ailleurs, de voir Chabal fouler la pelouse lors de la demi-finale du Racing Métro en Top 14, le 28 mai prochain. En effet, le barbu le plus célèbre du rugby français, qui s'en était pris à l'arbitrage dans une interview au JDD le mois dernier, a comparu jeudi pendant deux heures devant la Commission de discipline de la Ligue nationale de rugby (LNR), sans lâcher le moindre mot à sa sortie.

A l'issue de l'audition, l'avocat de Chabal, Me Cohen-Sabban, a précisé : "nous avons beaucoup discuté de la presse et de la façon dont il faut s'exprimer devant elle pour ne pas que les propos que l'on tient devant elle soient, non pas déformés, mais extrapolés. (...) A partir de là, a poursuivi l'avocat, Sébastien Chabal a appris quelque chose (...). Chacun est responsable de ses propos. Contrôler l'usage qui en est fait est de la responsabilité de celui qui les tient". La Commission de discipline de la LNR devrait rendre sa décision jeudi, vers 18h00. Chabal pourrait être suspendu et pourrait manquer, en plus de la Coupe du monde, tout ou partie de la fin de saison du Racing...