Ce très tranquille Mare Nostrum

  • A
  • A
Ce très tranquille Mare Nostrum
Partagez sur :

Malgré la proximité des Mondiaux de Shanghai, la première étape du Mare Nostrum à Barcelone, ce week-end, n'attire pas les foules. La délégation française ne se composera ainsi que de quatre membres: Sébastien Rouault, Ophélie Etienne, Lara Grangeon et Alexianne Castel. Le contingent tricolore passera à neuf la semaine suivante, pour la deuxième étape à Canet-en-Roussillon.

Malgré la proximité des Mondiaux de Shanghai, la première étape du Mare Nostrum à Barcelone, ce week-end, n'attire pas les foules. La délégation française ne se composera ainsi que de quatre membres: Sébastien Rouault, Ophélie Etienne, Lara Grangeon et Alexianne Castel. Le contingent tricolore passera à neuf la semaine suivante, pour la deuxième étape à Canet-en-Roussillon. A moins de deux mois des Mondiaux de Shanghai, le moindre rendez-vous fait forcément office de préparation grandeur nature. Ce sera le cas du Mare Nostrum, traditionnelle compétition en trois manches qui se tient tous les mois de juin, et qui débute samedi et dimanche à Barcelone. En tout cas, pour ceux qui se donnent la peine d'y participer. Car les têtes d'affiche resteront en retrait, et les Français seront peu nombreux en Catalogne. Sur les 21 membres de la délégation qualifiée pour Shanghai, seuls quatre iront ainsi en Espagne. Chez les femmes, les courageuses se nomment Ophélie Etienne (engagée sur 200 m dos, 200 m 4 nages, 400 m 4 nages et 800 m nage libre), Lara Grangeon (200 m brasse, 200 m dos, 400 m nage libre et 400 m 4 nages) et Alexianne Castel (50 m dos, 100 m dos, 200 m nage libre et 800 m nage libre), tandis que Sébastien Rouault sera le seul représentant masculin. Engagé sur 100 m et 400 m, le champion d'Europe du 1500 m se testera surtout sur cette dernière course, sa distance de prédilection. Rouault veut nager Pour Rouault, la préparation idéale pour les Mondiaux consiste à s'infliger un rythme important en amont. "On a fait le constat, l'année dernière, qu'à Budapest je manquais de confrontation avant l'Euro, déclare-t-il à L'Alsace. Ma dernière course avait été à l'Open de Paris à plus de six semaines de l'échéance européenne. Cette année, pour préparer le Mondial, je nagerai à Barcelone au Mare Nostrum, puis à Paris pour l'Open EDF, les 25 et 26 juin, et à l'épreuve d'eau libre de Londres, le 2 juillet." Son entraîneur, Lionel Horter, espère aussi beaucoup de ce Mare Nostrum. "J'attends qu'il y ait une réelle confrontation et qu'il puisse se livrer... Qu'il y ait une bonne bourre." Tout le monde ne snobe donc pas cette réunion barcelonaise, mais le clan français est tout de même nettement plus intéressé par l'étape suivante à Canet-en-Roussillon. Si Rouault n'en sera pas, Etienne, Castel et Grangeon bisseront dans les Pyrénées-Orientales, imités notamment par Camille Muffat et Yannick Agnel. Cette année, c'est bien petit à petit que le Mare Nostrum fera son nid, contrairement à certaines éditions où le plateau s'était avéré bien plus relevé.