Ce sera cinq matches, Sir !

  • A
  • A
Ce sera cinq matches, Sir !
@ MAXPPP
Partagez sur :

FOOT - Tout Sir qu'il soit, Ferguson a été suspendu 5 matches pour avoir critiqué un arbitre.

"Je dois dire que quand j'ai vu qui était l'arbitre, j'ai eu peur. J'ai eu peur du pire." Ces quelques mots prononcés par Sir Alex Ferguson à l'encontre de Martin Atkinson à l'issue du dernier Chelsea - Manchester United (2-1), le 1er mars dernier, valent aujourd'hui au manager écossais d'être suspendu cinq matches.

Lors de cette rencontre, "Sir Alex" avait reproché à l'"homme en noir" de ne pas avoir exclu le défenseur de Chelsea David Luiz, déjà averti, après une faute sur Wayne Rooney. Et c'est au contraire Nemanja Vidic, le défenseur des Red Devils, qui avait été sorti pour un deuxième carton... dans le temps supplémentaire. Le capitaine serbe de MU avait manqué le match suivant à Liverpool, que son équipe avait perdu 3-1... Samedi, peu de temps avant le quart de finale de la Cup contre Arsenal, l'Ecossais n’avait pas décoléré et avait estimé avoir "seulement dit la vérité".

"Les décisions de l'arbitre ont changé le match", avait expliqué "Fergie" :

La sanction infligée à Ferguson prend effet le 22 mars. Le technicien va donc devoir passer tout le mois d'avril, période cruciale dans la course au titre, dans les tribunes et non sur le banc, au côté de ses joueurs et de son encadrement. Il "manquera" ainsi la demi-finale de Cup contre Manchester City ainsi que le match au sommet de la Premier League, contre Arsenal, le 1er mai. "Sir Alex" a été condamné à trois matches de suspension pour ces déclarations et deux autres en sus pour d’autres critiques contre un autre arbitre remontant à octobre 2009 et qui faisaient jusqu'alors l'objet d'un sursis.

Après un match nul contre le rival de City, il avait allumé l'arbitre, coupable selon lui de ne pas avoir accordé assez de temps supplémentaire. "On a des arbitres à l'étranger qui sont aussi en forme que des chiens de boucher. Nous en avons ici qui sont en forme. Lui ne l'était pas. Ça lui a pris 30 secondes pour avertir un joueur. Il avait besoin de repos. C'était ridicule." L'an dernier, après l'élimination face au Bayern Munich, "Fergie", chewing-gum dans la bouche, avait raillé l'influence des joueurs du Bayern sur l'arbitre du match retour, qui avait exclu Rafael dès la 50e minute de jeu, évoquant un comportement "typiquement allemand".

Ferguson remet en cause la naïveté de l'arbitre de MU-Bayern :

Quand ça tourne mal, l'Ecossais sait donc se montrer acariâtre, remettant ici en cause les qualités athlétiques ici, ou là l'expérience de tel ou tel arbitre. En novembre 2008, il avait même enjoint le corps arbitral à "revenir à l’école" pour progresser en cas de besoin. Sans jamais franchir la ligne jaune durant ses 25 ans sur le banc, "Sir Alex" s'est fait une spécialité des petites saillies bien senties envers le corps arbitral. Gageons néanmoins que celles-ci seront un peu nombreuses dans le mois à venir...