Ce qu'il faut savoir sur la Pologne

  • A
  • A
Ce qu'il faut savoir sur la Pologne
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - La tournée de l’Est des Bleus se termine à Varsovie. Europe1.fr passe à la loupe le foot polonais.

Avant de profiter de la plage, il faudra encore disputer un dernier match. Après le nul (1-1) un peu timide contre la Biélorussie et une victoire plus convaincante (4-1) contre l’Ukraine, la France passe son dernier test de la saison à Varsovie. Europe1.fr analyse pour vous la Pologne, l'autre pays organisateur du prochain championnat d'Europe en 2012.

Le pays. Après avoir réussi à se libérer du communisme et à tourner la page de l’économie planifiée au cours des 1990, la Pologne a connu une croissance remarquable. C’est d’ailleurs le seul Etat avec la Biélorussie à ne pas avoir subi de récession pendant la crise économique de 2008. L’année dernière, la Pologne a été contrainte d’affronter une crise politique très délicate. Le 10 avril 2010, le président en exercice, Lech Kaczynski meurt dans un accident d’avion avec une partie de son gouvernement. C’est Bronislaw Komorowski qui le remplace. L’Euro 2012 est déjà dans toutes les têtes et les hommes politiques mettent actuellement les bouchées doubles pour préparer au mieux l’événement.

Euro 2012, 930

© REUTERS

La sélection. Si les Polonais adorent le volley et la Formule 1 depuis que Robert Kubica est devenu le premier de son pays à prendre le départ d’un Grand Prix, ils sont surtout fans de foot. Avec plus de 600.000 licenciés, c’est bien le sport numéro un. Les Polonais attendent avec impatience l’Euro 2012 pour retrouver quelques couleurs. Et pour cause, depuis plusieurs années, la sélection nationale n’est pas au meilleur de sa forme. Absents de la dernière Coupe du monde en Afrique du Sud, la Pologne pointe actuellement à la 71e place du classement FIFA. Pas génial pour une équipe qui a connu la gloire dans les années 1970. Les Rouge et Blanc échouent aux portes de la finale de la Coupe du monde 1974 en RFA, en s’inclinant (1-0) contre l’équipe organisatrice. La même année, les Polonais remporteront la médaille d’or aux JO de Munich. La France aime bien cette équipe puisqu’elle n'a jamais perdu (3 victoires et 2 nuls) sur ses terres.

Le club. Dans un championnat raccourci à 16 équipes, le Wisla Cracovie a quasiment tout raflé dans les années 2000 (sept titres de champion de Pologne). Si vous avez peut-être déjà entendu ou vu l’équipe du Lech Poznan ces dernières années en Coupe d’Europe, c’est bien sa rivale de Cracovie qui truste les premières places ces dernières années. L’année prochaine, elle pourrait peut-être même disputer la Ligue des champions.

Jelen, 930

© MAXPPP

La star. Détecté par Auxerre à l’été 2006, Irineusz Jelen sévit depuis plusieurs années sur les terrains de Ligue 1. Après cinq saisons passées en Bourgogne, l’attaquant polonais a déjà inscrit plus de 70 buts et fait des envieux un peu partout en France. Toujours prêt à surgir pour pousser le ballon au fond des filets, Jelen est un véritable renard des surfaces. L’année prochaine, il pourrait rejoindre les champions de France.

Ludovic Obraniak. C’est certainement le plus français de tous les joueurs polonais. Après avoir disputé quelques rencontres avec les Espoirs, Ludovic Obraniak a finalement opté pour la sélection polonaise en 2009. Ce choix n’a pas été évident pour lui et à la veille de rencontrer les Bleus, le Lillois a reconnu "qu'entendre la Marseillaise jeudi sera spécial pour lui".