Castres n'était pas loin

  • A
  • A
Castres n'était pas loin
Partagez sur :

RUGBY - Castres a bien failli créer l'exploit sur la pelouse de Northampton vendredi (14-18).

Le Castres Olympique a bien failli créer l'exploit sur la pelouse de Northampton vendredi à l'occasion de la 1ère journée de H-Cup. Mais les Tarnais, qui se sont vus refuser injustement un essai de Peikrishvili, se sont inclinés (14-18) face aux Anglais, quarts de finaliste de l'épreuve la saison dernière. Les Castrais auront au moins la satisfaction d'avoir décroché le point de bonus défensif. Pour son premier match disputé en H-Cup depuis deux ans, le Castres Olympique, premier des sept représentants tricolores a faire son entrée en lice dans la compétition, avait la lourde tâche de se déplacer sur la pelouse des Anglais de Northampton, quarts de finaliste de l'épreuve la saison dernière et actuels deuxièmes de Premiership à deux longueurs des London Irish. Les Tarnais ont fait mieux que se défendre, concédant une courte défaite (14-18) qui aurait même pu se transformer en nul ou en victoire si ces derniers avaient fait preuve d'une plus grande discipline, mais s'ils avaient aussi bénéficié d'un arbitrage moins sévère. Désireux de faire souffler certains de ses cadres, les entraîneurs Laurent Labit et Laurent Travers avaient décidé de laisser sur le banc l'ailier international Marc Andreu et l'habituel buteur Romain Teulet, remplacés respectivement par Vincent Inigo et l'arrière Pierre Bernard dans le quinze de départ. Du coup, la charnière était composée de Sébastien Tillous-Bordes à la mêlée et Cameron McIntyre à l'ouverture. Rapidement sous pression face à des adversaires bien décidés à imprimer leur rythme sur le match, les Castrais opposent néanmoins une solide résistance et bénéficient du manque d'efficacité de Bruce Reihana, qui rate ses deux premières pénalités (11e et 19e). Le CO ne se contente toutefois pas de défendre et sur une action au large, Tillous-Bordes croise avec Ibrahim Diarra. La défense anglaise parvient à stopper le mouvement à deux mètres de la ligne, mais Iosefa Tekori est là pour s'échapper au ras et plonger dans l'en-but côté droit (0-5, 22e). Après avoir fait appel à la vidéo, l'arbitre irlandais M. Lacey valide l'essai, non transformé par McIntyre. Un arbitrage sévère mais aussi de l'indiscipline Frustrés d'être menés au score, les Saints ne tardent pas à réagir. A la suite d'une mêlée à cinq mètres, Reihana s'échappe petit côté et franchit la ligne (5-5, 32e). Le Néo-Zélandais manque lui aussi la transformation. Un drop de McIntyre (5-8, 34e), consécutif à une récupération de ses avants dans un ruck, permet de redonner l'avantage au CO avant le repos. Mais dès le retour des vestiaires, les locaux, réduits à quatorze depuis le carton jaune reçu par Benoît Cabello pour une succession de fautes (36e), se ruent à l'attaque. Phil Dowson prend l'intervalle dans la ligne de trois-quart et sert Ben Foden qui aplatit après une course de 20 mètres (12-8, 42e). C'est alors qu'a lieu le tournant du match. A la réception d'une chandelle, Ibrahim Diarra est à la lutte avec Foden qui dévie le ballon en direction de son en-but. McIntyre récupère et sert Anton Peikrishvilli qui aplatit, alors que l'arbitre avait sifflé croyant à un en-avant de Diarra (57e). En dépit de cette erreur d'appréciation et d'un arbitrage pour le moins sévère à leur encontre, les Castrais pourront regretter d'avoir parfois fait preuve d'indiscipline, avec 17 pénalités sifflées contre eux, dont deux réussis par Geraghty (63e) et Myler (80e), alors que les Tarnais étaient parvenus à revenir par deux fois à deux petits points de leurs adversaires, grâce à deux pénalités de Bernard (12-11 à la 60e et 15-14 à la 71e). Finalement défaits 14-18, le CO décroche au moins le point de bonus défensif et a prouvé qu'il était capable de faire bien plus que de la figuration dans cette compétition. Northampton, mais aussi Edimbourg et Cardiff sont désormais au courant.