Castres, la confirmation

  • A
  • A
Castres, la confirmation
Partagez sur :

L'effet de surprise est passé. Mais le Castres Olympique n'a pas abandonné pour autant les premières places du Top 14. Sans faire de bruit, les hommes des deux Laurent, Travers et Labit, déjà cinquièmes la saison dernière, se sont hissés à la troisième place de la saison régulière. Mais comme en 2010, les Tarnais ont échoué en barrage. Pas de quoi remettre en cause la méthode CO.

L'effet de surprise est passé. Mais le Castres Olympique n'a pas abandonné pour autant les premières places du Top 14. Sans faire de bruit, les hommes des deux Laurent, Travers et Labit, déjà cinquièmes la saison dernière, se sont hissés à la troisième place de la saison régulière. Mais comme en 2010, les Tarnais ont échoué en barrage. Pas de quoi remettre en cause la méthode CO. N'allez surtout pas dire à Romain Teulet que Castres est la surprise permanente du Top 14, capable de rivaliser avec les meilleures écuries du championnat tout en ne disposant que du 11e budget. Le métronome-buteur du CO saura vous recevoir... "Est-ce vraiment une surprise au vu de ce que l'on fait depuis le début de la saison, et de ce que l'on a fait l'an passé ? Je ne suis pas sûr, s'agaçait-il fin avril en plein sprint final. J'ai l'impression qu'à chaque fois que l'on parle de Castres, c'est pour dire que c'est une surprise, je sens qu'on fait chier tout le monde." L'arrière tarnais se trompe. Si la résurrection du CO a d'abord interloqué, sa confirmation au plus haut niveau séduit aujourd'hui les observateurs. Car comme le rappelle à juste titre « Robocop », Castres n'est plus seulement une équipe qui défend et s'appuie sur l'insolente réussite de son buteur au pied. Castres est aussi une équipe joueuse. On ne reste pas invaincu toute une saison à domicile, un bilan agrémenté de deux victoires à l'extérieur (à Brive et à Bourgoin), sans un minimum d'ambition dans son jeu, une philosophie que Laurent Labit et Laurent Travers, forts de la confiance aveugle dont ils disposent auprès de leur groupe, auront réussi à imposer. Sans la défaillance d'un soir de Teulet, passé à côté en barrage face à Montpellier, la réussite était au bout... Promis, les Castrais seront de retour la saison prochaine. Et cette fois-ci, plus question de parler de surprise. L'oeil de Yann DELAIGUE: "Une saison magnifique encore de la part des Castrais qui, non seulement sont efficaces, mais en plus produisent du beau jeu. Castres fait pour moi désormais partie des grosses équipes de notre championnat, elle a gagné ce statut. Certains laissent entendre que ce groupe serait victime d'un blocage en barrages, je ne le crois pas. A Toulouse, au Stadium, l'an dernier, les circonstances de leur élimination étaient tout autres ; cette année, simplement, il se trouve que le meilleur buteur du championnat rate deux, trois coups de pied face à un Montpellier opportuniste. Ça fait partie de ces petits destins de la vie, qui vous poussent d'un côté ou de l'autre... Et puis ce groupe est solidaire, entre eux, et avec leurs coaches, qui savent toujours trouver les mots justes, travaillent dans leur coin, loin des feux médiatiques, et ça leur réussit très bien." Le "prono" de DELAIGUE: "Je crois beaucoup en cette équipe la saison prochaine pour la simple et bonne raison que durant un tiers du championnat, alors que les internationaux seront absents pour cause de Coupe du monde, Castres, qui n'en compte que très peu, deux ou trois tout au plus, va pouvoir évoluer quasiment au complet. Attention que cette équipe n'engrange pas beaucoup de points en début de saison. Non seulement les Castrais vont profiter de concours de circonstances, mais cette formation est en plus déjà au niveau des autres. Elle va perdre McIntyre, on n'en parle peu, mais c'est un super joueur ; ils vont récupérer Tales, qui va devoir se fondre dans le moule castrais. Mais un jour ou l'autre, cette malchance de perdre ces matches à pression que sont les barrages va les fuir... Et puis peut-être qu'un jour ils n'auront même plus besoin d'en passer par les barrages."