Cassano sera opéré du coeur

  • A
  • A
Cassano sera opéré du coeur
Partagez sur :

On en sait désormais un peu plus sur l'état de santé d'Antonio Cassano. Hors de danger, après le malaise d'origine cardiaque dont il a été victime samedi soir, l'attaquant de l'AC Milan va toutefois subir une opération du coeur dans les prochains jours et devrait être absent durant plusieurs mois.

On en sait désormais un peu plus sur l'état de santé d'Antonio Cassano. Hors de danger, après le malaise d'origine cardiaque dont il a été victime samedi soir, l'attaquant de l'AC Milan va toutefois subir une opération du coeur dans les prochains jours et devrait être absent durant plusieurs mois. La nouvelle est tombée mercredi en début d'après-midi. Rassurante pour tout le monde. Victime d'un malaise ce week-end et hospitalisé depuis, Antonio Cassano souffre en fait d'"une lésion cérébrale d'origine ischémique" (occlusion d'une artère cérébrale), selon un communiqué publié sur le site officiel de l'AC Milan. Un mal nécessitant une "petite intervention chirurgicale" au niveau du coeur effectuée dans les prochains jours et qui devrait tenir l'attaquant rossonero éloigner des terrains durant de longues semaines, "quatre à six mois" selon La Gazzetta dello Sport. Si une telle opération n'est jamais anodine, elle s'avère être un moindre mal tant l'état de l'international italien avait suscité bon nombre d'inquiétudes depuis trois jours. De retour d'un déplacement à Rome, où son équipe avait battu la Roma (3-2), lors de la 10e journée de Serie A, le natif de Bari avait été pris d'un malaise à l'aéroport de Malpensa. Hospitalisé en urgence à la polyclinique de Milan dans la nuit de samedi à dimanche, le buteur italien a suscité l'inquiétude de toute la péninsule et reçu des marques de soutien de ses coéquipiers, de ses dirigeants, des supporters, mais aussi de l'ensemble du football italien, y compris du club rival, l'Inter Milan. La batterie de tests a confirmé trois jours plus tard l'hypothèse selon laquelle il avait bien été victime d'une forme d'accident vasculaire cérébral. Hors de danger, l'ancien joueur de l'AS Rome et du Real Madrid, qui a fêté ses 29 ans en juillet dernier, ne devrait pas conserver de séquelles neurologiques de cet accident, selon le communiqué. En revanche, sa convalescence promet d'être longue et rien ne garantit qu'il puisse un jour refouler un terrain de football en tant que professionnel.