Casillas vole au secours de Ronaldo

  • A
  • A
Casillas vole au secours de Ronaldo
@ Reuters
Partagez sur :

Le champion du monde n'est pas d'accord avec sa compagne au sujet de Cristiano Ronaldo.

Le champion du monde n'est pas d'accord avec sa compagne au sujet de Cristiano Ronaldo. Deux jours après la sortie remarquée de sa compagne, la journaliste Sara Carbonero, taxant Cristiano Ronaldo de "joueur égoïste et individualiste sur le terrain", le gardien de but du Real Madrid Iker Casillas a pris la défense de son partenaire portugais. Cristiano Ronaldo "est une personne fantastique, il n'est pas égoïste au mauvais sens du terme, mais parce qu'il veut donner le meilleur de lui-même, égoïste parce qu'il veut marquer des buts", a confié aux médias ibériques le portier champion du monde avec l'Espagne en Afrique du Sud, le 11 juillet dernier. "Il est égoïste parce qu'il veut gagner et il nous transmet cet égoïsme." Le dernier rempart de la Maison Blanche a de cette manière fait part publiquement de son désaccord avec sa ravissante petite amie quant au Ballon d'Or 2008. La journaliste n'avait pas manqué d'égratigner "CR7" lors d'une chronique diffusée sur Telecinco, assurant que l'ancienne star de Manchester United "a été, est et sera un joueur égoïste et individualiste sur le terrain. Le Real l'a recruté comme cela. Le seul problème, c'est qu'il a été recruté pour 96 millions d'euros et tout ce qu'il fait mal ne peut lui être pardonné." En plus de prendre la défense du joueur le plus cher de l'histoire du football, Casillas a également évoqué un autre Lusitanien, son entraîneur charismatique au Real Madrid, José Mourinho. "C'est une personne ouverte et qui a ses idées. Les gens pensent que les entraînements auxquels ils nous soumet sont une sorte de punition, alors qu'ils sont faits pour le bien de l'équipe", a expliqué celui qui a commencé sa carrière chez les Merengues en 1999. "Nous avons une relation fantastique avec lui, et ce n'est pas pour rien si tous les joueurs qui ont travaillé sous ses ordres en disent du bien." Chose que n'a pas vraiment réussi à faire Sara Carbonero au moment d'évoquer Cristiano Ronaldo.