Casillas perturbé par sa fiancée ?

  • A
  • A
Casillas perturbé par sa fiancée ?
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - Journaliste, la fiancée du portier espagnol assiste aux matches près du terrain.

CM 2010 - Journaliste, la fiancée du portier espagnol assiste aux matches près du terrain.Parmi les grandes favorites de la Coupe du monde 2010, l'Espagne a connu des débuts en demi-teinte en Afrique du Sud, la faute à une entrée en matière mal négociée face à la Suisse, le 16 juin dernier. Une courte défaite 1-0 qui en a étonné plus d'un et ouvert la chasse au coupable, ou plutôt à la coupable... En partie en cause sur l'ouverture du score par les Helvétiques, Iker Casillas aurait ainsi pu être, pour certains, troublé par la présence de sa compagne Sara Carbonero à proximité de la pelouse.Journaliste sportive pour la chaîne de télévision espagnole Telecinco, la belle Ibérique, chargée notamment d'interviewer les joueurs, a assisté au match Suisse-Espagne, et à la séance d'échauffement, depuis le bord du terrain juste derrière le but qui, lors de la seconde période, était gardé par son compagnon. Une source de déconcentration pour Casillas ? Toujours est-il que le portier s'est illustré d'une sortie quelque peu manquée sans pouvoir éviter le but du Suisse Fernandes à la 52e minute.(Re)découvrez le but de Fernandes face à l'Espagne:Comme Estelle Denis, compagne de Raymond Domenech un temps accusée de conflit d'intérêts lors du Mondial 2006, Sara Carbonero est mise en cause par certains représentants de sa profession. "C'est une honte !", avait récemment confié le président de l'Association de la presse de Madrid, Fernando Gonzalez Urbaneja, en tant que journaliste, elle devrait savoir qu'il ne faut pas s'impliquer émotionnellement dans les histoires que l'on raconte". Des critiques auxquelles Telecinco n'a pas manqué de répondre en soulignant que "le positionnement des journalistes sur le terrain est décidé par la Fifa qui a choisi de placer les journalistes accrédités derrière les buts de leur équipe nationale".Regardez cette interview d'Iker Casillas au micro de Sara Carbonero : Sara Carbonero, trouble à l'ordre footballistique ou simple bouc émissaire ? "Je crois que l'Espagne va gagner, je n'ai pas le moindre doute. Mais, si ce n'est pas le cas, de même que le Parti populaire n'est pas coupable de tout ce qui se passe en Espagne, ce ne sera pas la faute de Sara Carbonero", a déclaré Mariano Rajoy, le chef de l'opposition espagnole (conservateur) lors d'une réunion publique. Deuxième de son groupe (H), la Furia Roja, deuxième de sa poule, doit s'imposer, vendredi, face au Chili (20H30) pour assurer sa place en huitièmes de finale.