Cash: "Fasciné par Djokovic"

  • A
  • A
Cash: "Fasciné par Djokovic"
Partagez sur :

De passage à Roland-Garros pour le trophée des légendes, Pat Cash s'est longuement livré sur la riche actualité tennistique du moment. Le vainqueur de Wimbledon 1987, désormais présentateur pour CNN, avoue sa fascination pour Novak Djokovic et donne également son avis sur des tennismen tricolores qu'il juge "talentueux" mais pas toujours au niveau mentalement.

De passage à Roland-Garros pour le trophée des légendes, Pat Cash s'est longuement livré sur la riche actualité tennistique du moment. Le vainqueur de Wimbledon 1987, désormais présentateur pour CNN, avoue sa fascination pour Novak Djokovic et donne également son avis sur des tennismen tricolores qu'il juge "talentueux" mais pas toujours au niveau mentalement. Sur l'invincible Novak Djokovic... C'est une incroyable performance que Djokovic est en train de réaliser (41 victoires consécutives, série en cours, ndlr). Et c'est encore plus compliqué de dominer autant de joueurs d'affilée aujourd'hui, car beaucoup peuvent te battre si tu es dans un jour sans. A l'époque, Vilas et McEnroe avaient aussi réalisé des séries mais avec moins de matchs compliqués, notamment dans les premiers tours. Donc je ne sais pas qui va pouvoir le battre à Roland-Garros. Car il a fait le plein de confiance et il est toujours aussi incroyablement rapide, peut-être même plus que Nadal sur le court. Il m'a toujours fasciné. Et puis c'est un aussi un gars sympa et marrant, et il n'y a pas beaucoup de personnalités comme la sienne sur le circuit. Ça change. Sur les autres prétendants... Federer reste mon joueur préféré à regarder. Mais si vous demandez aux gens qui est le meilleur joueur du monde, ce n'est pas forcément ce qu'ils vous répondront. Après il a fait évoluer son jeu vers l'avant, notamment avec son nouveau coach. Je ne le vois toutefois pas battre Djokovic. Nadal, peut-être, mais il aura besoin d'être frais, même s'il reste le roi de Roland-Garros. Il y aussi Murray, qui a ses chances, et Soderling, qui frappe très fort, presque autant que Del Potro. Je pense d'ailleurs que ce dernier sera prêt d'ici l'US Open. Tout ça est très bénéfique pour le tennis masculin, qui est vraiment très excitant à regarder. Sur le tennis féminin... Chez les filles, c'est différent. Il y a une nouvelle génération qui arrive mais qui ne parvient pas encore à s'imposer complètement. On attend de voir comment ça va évoluer, mais je ne vois pas encore arriver de joueuses qui domineront le circuit. Il y a huit ans, il y avait encore Henin, Clijsters, les Williams, Davenport,... Et ce n'est plus aussi intéressant aujourd'hui. Wozniacki, l'actuelle numéro un mondiale, n'a pas encore gagné de Grand Chelem mais c'est une situation qui s'est déjà produite, même chez les messieurs. Et puis si elle joue beaucoup de tournois, elle en a quand même déjà gagné pas mal. Maintenant, je pense qu'il faut qu'elle règle son problème au service, qu'elle avait déjà plus jeune. Sur le tennis français... Les Français ont toujours été très talentueux. Leconte, Pioline, Noah, Forget, et j'en oublie... Mais je pense que leur principal problème se situe au niveau du mental. C'est selon moi le registre dans lequel ils doivent s'améliorer. Car au tennis, il faut répondre présent tous les jours. Mais vous avez des joueurs formidables. Je pense à Tsonga, qui est très excitant à voir jouer mais qui a souvent été blessé, mais aussi à un joueur comme Monfils. C'est un incroyable athlète mais il doit apprendre à gagner plus facilement. Il est très endurant mais je pense qu'il était quand même fatigué après son match face à Ferrer (6-4, 2-6, 7-5, 1-6, 8-6), ce qui l'a sûrement handicapé face à Federer. Sur le tennis australien... C'est très dur pour l'Australie (Lleyton Hewitt est le seul joueur australien présent dans le Top 100, ndlr). Nous sommes une petite nation de tennis avec d'anciens grands joueurs, un peu comme la Suède. Après je pense que les Australiens aiment regarder le tennis, mais pas y jouer. Et il y a un problème d'image chez les jeunes, qui vont plus aller vers l'Australian football, qui est le sport numéro 1, mais aussi le cricket, le rugby ou le football. Mon propre fils, Jet, veut être joueur de tennis professionnel et il vient de débuter sur le circuit ITF junior. Mais j'avoue que quand il m'a dit qu'il voulait jouer au tennis, j'aurais préféré qu'il fasse un autre sport. Car je sais combien il est difficile de percer et de faire son trou dans le tennis, en particulier chez les hommes. Mais s'il travaille dur, il peut y arriver. Il est déterminé. Sur son nouveau rôle de présentateur... Quand on me l'a demandé, je n'étais pas sûr car c'est très différent d'interviewer et d'être interviewé. J'étais un peu nerveux car je n'avais jamais présenté d'émission, et j'avais besoin d'entraînement. Mais j'adore ça ! On a déjà fait des sujets sur Novak Djokovic en Serbie, mais aussi Martina Hingis, Tim Henman,... J'ai pu également m'intéresser à l'avenir du tennis français, avec Kristina Mladenovic, la prochaine fois ce sera sur le tennis anglais, puis la Suède, avec mes amis Mats Wilander et Stefan Edberg... En fait, le plus dur à tenir, c'est de respecter le planning de chacun, en fonction des dates de diffusion. Mais je suis très content de faire ça, en plus sur CNN, qui était la seule chaîne en anglais disponible quand on allait jouer à l'étranger et qu'on n'avait pas d'ordinateur, de téléphone... Une autre époque ! Retrouvez Pat Cash, présentateur d'Open Court, sur CNN International, le Jeudi 9 Juin à 19h30. www.cnn.com/opencourt