Cannes s'incline d'un fil

  • A
  • A
Cannes s'incline d'un fil
@ Maxppp
Partagez sur :

VOLLEY - Cannes a échoué en demi-finales face à Fenerbahçe lors du Final Four.

VOLLEY - Cannes a échoué en demi-finales face à Fenerbahçe lors du Final Four. Si Cannes accueille ce week-end le final four de Ligue des Champions, ce n'est malheureusement pas l'équipe maison qui sera en finale de la prestigieuse compétition européenne. Battue dans leur salle par une solide formation stambouliote, le rêve s'achève en demi-finale ce samedi pour les protégées de Yan Fang. Pourtant, les joueuses du Racing Club ont très vite pris la rencontre à leur compte. Dominantes dans un premier set qu'elles ont remporté 25-18, notamment grâce à de solides réceptions, les Cannoises entament la deuxième manche avec un peu plus d'approximations. La faute au réveil de Stambouliotes piquées à vif, s'appuyant comme à leurs habitudes sur leurs qualités physiques. Ne cédant que deux sets depuis le début de la compétition, la réceptionneuse Nastasa Osmokrovic et les siennes sont plus incisives en attaque et s'imposent 25-19 dans le deuxième set. La manche suivante se poursuit sur le même rythme. Alors que les équipes se rendent coup pour coup, ce sont toujours les Turques qui font la course en tête, portées par une Iekaterina Gamova très en vue samedi, avec ses quatorze points et quatre blocs réalisés à ce stade de la partie. Un final à suspense Une affligeante domination qui ne découragera pas les Françaises. Poussées par leur public, tout acquis à leur cause, elles remporteront le quatrième set 25-17 avec beaucoup de volonté et d'abnégation. Avec Victoria Ravva en chef de troupe, l'équipe se remet sur les bons rails et aborde le dernier set dans les meilleures conditions. Toutefois, ce sont les joueuses de Fenerbahce qui trouveront les ressources nécessaires pour s'imposer au terme d'une manche épique, acquise 23-21 après trois balles de match écartées. Terrible désillusion pour le RC Cannes, passé à quelques échanges d'une quatrième finale de Ligue des Champions.