Cannes, question d'habitude

  • A
  • A
Cannes, question d'habitude
Partagez sur :

A l'issue d'une saison régulière menée de main de maître, avec 22 victoires glanées pour autant de rencontres disputées, le RC Cannes n'a pas eu à forcer son talent pour se débarrasser d'Istres en demi-finale et valider ainsi son billet pour la finale du Championnat de France. Le premier round est prévu ce samedi, à Mulhouse, son dauphin de la saison régulière, avec en ligne de mire, l'obtention d'un seizième sacre hexagonal, un quatorzième de rang.

A l'issue d'une saison régulière menée de main de maître, avec 22 victoires glanées pour autant de rencontres disputées, le RC Cannes n'a pas eu à forcer son talent pour se débarrasser d'Istres en demi-finale et valider ainsi son billet pour la finale du Championnat de France. Le premier round est prévu ce samedi, à Mulhouse, son dauphin de la saison régulière, avec en ligne de mire, l'obtention d'un seizième sacre hexagonal, un quatorzième de rang. Elles ne sont visiblement pas rassasiées. Quelques semaines après être montées sur la plus haute marche du podium en Coupe de France, à l'issue d'une victoire nette et sans bavure glanée face au Cannet (3-0), les volleyeuses du RC Cannes sont parvenues à se hisser en finale du Championnat de France, au sortir d'une double confrontation de haut calibre face à Istres (3-0, 3-0). Impitoyables toute la saison régulière durant, avec 22 succès remportés pour zéro revers concédé, les Cannoises ont l'occasion de rafler la mise une quatorzième fois consécutive sur la scène hexagonale et de confirmer un peu plus cette suprématie persistante sur le sol français depuis 1998. Visiblement pas décidées à baisser de rythme en cette fin de saison, les Cannoises ont réussi la performance de n'encaisser que deux sets lors de la saison régulière (face à Évreux et Paris) et endosseront un nouveau statut de grandes prétendantes à leur propre succession face à Mulhouse, ce samedi. Des Mulhousiennes qui n'ont à aucun moment pu contester le leadership du RC Cannes dans ce Championnat de France et qui avaient subi la loi des Cannoises à chacune de leurs oppositions lors de la saison régulière (3-0, 3-0). C'est dire l'ampleur de la tâche qui attend les protégées de Magali Magail cantonnées à réaliser un exploit majuscule pour arriver à se sortir des griffes des Azuréennes, ne serait-ce que lors du premier round de la finale de ces play-offs, dans leur Palais des Sports. Dominé par le RC Cannes lors des cinq dernières finales du Championnat de France, l'ASPTT Mulhouse aura en effet bien du mal à inverser la tendance cette année encore, d'autant que Victoria Ravva et consorts semblent bien décidées à jouer sur tous les fronts en cette fin d'exercice. "On cherche à jouer la gagne sur tous les tableaux. L'enchaînement des matchs n'est pas toujours évident, mais on a l'effectif pour y faire face", confessait ainsi la capitaine sur le site de la Ligue nationale de volley-ball, à l'issue du quinzième sacre décroché en Coupe de France. "C'est un très beau titre, et ça donne envie d'en décrocher d'autres", ajoutait même la sulfureuse centrale azuréenne. Les Mulhousiennes n'ont qu'à bien se tenir...