Cancellara sans rival

  • A
  • A
Cancellara sans rival
Partagez sur :

C'est Fabian Cancellara qui s'est adjugé, samedi, la première étape du Tour de France 2009, et par conséquent le premier maillot jaune de la compétition. Le Suisse a écrasé la concurrence en 19'32'' lors du contre-la-montre monégasque en devançant sur le podium Alberto Contador (19'51'') et Bradley Wiggins (19'52'').

C'est Fabian Cancellara qui s'est adjugé, samedi, la première étape du Tour de France 2009, et par conséquent le premier maillot jaune de la compétition. Le Suisse a écrasé la concurrence en 19'32'' lors du contre-la-montre monégasque en devançant sur le podium Alberto Contador (19'51'') et Bradley Wiggins (19'52'').La 96e édition du Tour de France est partie sur les chapeaux de roues ce samedi avec en guise d'ouverture un contre-la-montre exigeant sur les hauteurs de Monaco. Les favoris ont répondu présent lors de cette première étape et plus particulièrement Fabian Cancellara qui s'est imposé devant le vainqueur de l'an dernier Alberto Contador et Bradley Wiggins. Lance Armstrong a, quant à lui, dû se contenter de la 10e place. Alors que les premiers coureurs venaient tout juste de s'élancer dans les rues de la Principauté, la température est rapidement montée d'un cran avec l'arrivée sur le podium de départ de Lance Armstrong. Parti avec le dossard n°22, le Texan, acclamé par la foule, a bouclé les 15,5 km en 20'12'', à une moyenne de 46 km/h, soit 30 secondes de mieux que le Belge Maxime Monfort qui détenait alors le meilleur temps.Le chrono de l'Américain sera toutefois rapidement battu par un spécialiste de l'épreuve individuel l'Allemand Tony Martin (20'05''), puis par son coéquipier chez Astana et ami fidèle, Levi Leipheimer (20'02''). Médaillé de bronze lors du contre-la-montre des JO de Pékin en 2008, le troisième du Tour de France en 2007 est longtemps resté en tête avant que les principaux favoris ne s'élancent.Sastre et Menchov en retraitAndreas Klöden, également coureur chez Astana, est le premier à passer sous la barre des 20 minutes (19'54''), mais l'Allemand est finalement relégué à la 4ème place. C'est le spécialiste suisse du contre-la-montre Fabian Cancellara, médaillé d'or à Pékin et double champion du monde (2006 et 2007), qui s'impose avec un temps canon de 19''32, à plus de 47 km/h de moyenne. Vainqueur du Tour en 2007 et grand favori cette année, l'Espagnol Alberto Contador prend la deuxième place (19''51) devant le Britannique Bradley Wiggins (19'52'').Déception en revanche pour le vainqueur 2008 de la Grande Boucle, Carlos Sastre, qui boucle l'épreuve en 21e position avec 1'06'' de retard sur le nouveau maillot jaune, et pour le dernier lauréat du Tour d'Italie, Denis Menchov, seulement 53e à 1'31''. Le premier français, Jérôme Coppel termine 15e, à 52 secondes de Cancellara, juste devant Sylvain Chavanel. Dimanche, le parcours vallonné entre Monaco et Brignoles pourrait favoriser une éventuelle échappée, mais les équipes de sprinters voudront rapidement se mettre évidence.