Cancellara refait surface

  • A
  • A
Cancellara refait surface
Partagez sur :

Fabian Cancellara a remporté, dimanche, la 73e édition du Tour de Suisse en s'imposant lors du la dernière étape, un contre-la-montre de 38 kilomètres dans sa ville de Berne. Le coureur suisse de la Saxo Bank coiffe ainsi une couronne sur ses terres qui lui permet de rebondir après une période délicate.

Fabian Cancellara a remporté, dimanche, la 73e édition du Tour de Suisse en s'imposant lors du la dernière étape, un contre-la-montre de 38 kilomètres dans sa ville de Berne. Le coureur suisse de la Saxo Bank coiffe ainsi une couronne sur ses terres qui lui permet de rebondir après une période délicate. Plusieurs vainqueurs du Tour de Suisse ont déjà remporté le Tour de France. Rien que depuis le début du siècle, Lance Armstrong, en 2001, et Jan Ullrich, en 2004 et 2006, ont inscrit leur nom au riche palmarès de l'épreuve helvète servant pour beaucoup d'ultime répétition avant la Grande Boucle. Fabian Cancellara ne triomphera jamais en jaune un soir de juillet sur les Champs-Elysées. Mais dimanche, le Suisse s'est adjugé la 73e édition de l'épreuve Pro Tour pour la première fois de sa carrière.Dans le creux de la vague en début de saison, usé mentalement et physiquement après sa belle campagne olympique à Pékin l'été dernier (médaille d'or en contre-la-montre et de bronze dans la course en ligne), le Bernois avait perdu de sa superbe. Le revoilà quelques mois plus tard dans la lumière, et ce à moins de deux semaines du départ du Tour de France.Briller à Monaco ?Le rouleur de la formation Saxo Bank a profité d'une épreuve moins difficile que d'habitude pour jouer sa carte au classement général. Avec les meilleurs en montagne, il a fait la différence lors des deux chronos qu'il a remportés en guise de première et dernière étape. Dimanche à Berne, sur un circuit de 19,5 kilomètres bouclé à deux reprises, Cancellara, maillot de champion de Suisse de l'exercice sur le dos, s'est senti comme à la maison dans les rues de sa ville.Deuxième à quatre secondes de Tadej Valjavec au petit matin, il a largement refait son retard, devançant le coureur AG2R-La Mondiale de 3 minutes et 49 secondes à l'arrivée (59e). Tony Martin s'adjugeant la deuxième place du général devant Kreuziger, Andreas Klöden terminant lui quatrième, Valjavec, rétrogradé à la septième place, avait comme beaucoup avant l'ultime chrono fait de Cancellara le futur vainqueur du Tour de Suisse.Avec ses jambes retrouvées, nul doute que Cancellara sera en mesure de réussir quelques coups sur la Grande Boucle. Et pour cela il ne faudra peut-être pas attendre bien longtemps. La première étape disputée le 4 juillet dans la Principauté de Monaco, un contre-la-montre de 15 kilomètres, lui conviendra parfaitement.