Canal+ s'offre le handball

  • A
  • A
Canal+ s'offre le handball
Partagez sur :

Déjà possesseur des droits de l'équipe de France et de la Ligue des champions, Canal+ s'est offert les droits du championnat de France de handball pour les quatre prochaines années, pour la somme de 1,2 millions d'euros par saison. Si le contrat a été revu à la baisse, la Ligue nationale de handball (LNH) se réjouit de ce gain de notoriété.

Déjà possesseur des droits de l'équipe de France et de la Ligue des champions, Canal+ s'est offert les droits du championnat de France de handball pour les quatre prochaines années, pour la somme de 1,2 millions d'euros par saison. Si le contrat a été revu à la baisse, la Ligue nationale de handball (LNH) se réjouit de ce gain de notoriété. "Une vrai cohérence pour eux et pour nous". Etienne Capon, directeur général de la Ligue nationale de handball, n'est pas mécontent de l'accord trouvé avec Canal+, dans le cadre de l'appel d'offre sur les droits TV du championnat de France, pour les quatre prochaines années. "Ils avaient déjà beaucoup de programmes hand avec les équipes de France et la Ligue des champions", explique le dirigeant. La chaîne cryptée acquiert donc les droits de la Division 1, mais aussi de la Coupe de la Ligue et du trophée des champions, pour la somme de 1,2 millions d'euros par saison. "On les a rencontré il y a deux mois, mais ça n'avait pas pu se faire. Mais ils sont revenus vers nous la semaine dernière, raconte Capon. On a toujours eu de l'espoir. On sentait une réelle affinité entre eux et nous. Une réelle envie de faire quelque chose". Exit donc l'offre groupée des groupes Eurosport et France Télévisions. "Il y a des contraintes financières, des contraintes de visibilité sur l'opérateur principal. Tout ça a joué", élude le DG de la Ligue. Pour ce qui est du montant, qui passe de 2 millions à 1,2 millions, la LNH s'y attendait: "C'était un marche que l'on savait moins concurrentiel qu'il ne l'était il y a trois ans avec le retrait d'Orange". A la place de l'argent, la Ligue a donc préféré opter pour la notoriété de son produit. "On avait la volonté d'aller chercher plus de visibilité pour convaincre des partenaires de s'engager dans l'aventure". Pour cela, Canal+ et la LNH ont décidé d'installer un rendez-vous, avec un match de championnat, le jeudi soir, en prime sur Canal + Sport. Pour ce qui est d'un magazine type "Les Spécialistes", ce n'est pas encore dans les tuyaux. "Il est encore trop tôt pour en parler et ce n'est pas d'actualité pour la première saison. On va se concentrer sur la diffusion des matches pour faire monter la sauce, le produit, avant d'envisager un magazine.".