Campbell, Cheruiyot, Abakumova, des femmes en or

  • A
  • A
Campbell, Cheruiyot, Abakumova, des femmes en or
Partagez sur :

Dominée par Carmelita Jeter en finale du 100m quatre jours plus tôt, Veronica Campbell a pris sa revanche ce vendredi à Daegu, en devenant championne du monde du 200m devant sa rivale américaine et Allyson Felix. Sur 5 000m, la victoire est revenue à la Kényane Vivian Cheruiyot, déjà dorée sur 10 000m en Corée du Sud. Le concours du javelot, remporté par la Russe Maria Abakumova, s'est du reste révélé palpitant.

Dominée par Carmelita Jeter en finale du 100m quatre jours plus tôt, Veronica Campbell a pris sa revanche ce vendredi à Daegu, en devenant championne du monde du 200m devant sa rivale américaine et Allyson Felix. Sur 5 000m, la victoire est revenue à la Kényane Vivian Cheruiyot, déjà dorée sur 10 000m en Corée du Sud. Le concours du javelot, remporté par la Russe Maria Abakumova, s'est du reste révélé palpitant. 200 m (D): Campbell domine Jeter Il y a quatre jours, Carmelita Jeter s'était montrée insaisissable sur 100m, coiffant au poteau une Veronica Campbell alors battue pour sept centièmes (10"97 contre 10"90). Ce vendredi, la Jamaïcaine, double championne olympique en titre sur 200m, a pris une éclatante revanche, tenant tête à l'Américaine pour remporter son tout premier titre mondial en extérieur sur la distance. Allyson Felix, l'autre favorite présumée, lauréate de la Diamond League 2010, s'est elle contentée du bronze. Loin du duel au sommet. Malgré l'accélération menaçante de Jeter en sortie de virage, Campbell s'est imposée avec autorité en 22"22, soit son meilleur temps de la saison. Deuxième en 22"37, l'Américaine s'est avouée vaincue à vingt mètres de la ligne d'arrivée, contrôlant sans peine le retour en 22"42 d'une Felix qui cueille tout de même à Daegu sa huitième médaille mondiale. Seule la Jamaïcaine naturalisée Slovène Merlene Ottey a fait mieux dans l'histoire de l'athlétisme féminin, avec 14 récompenses mondiales. Javelot (D): Abakumova flirte avec le RM La Russe Maria Abakumova s'est adjugé l'or du lancer du javelot des Mondiaux de Daegu, vendredi. Grâce à un jet à 71,99, soit le record des championnats du monde et la deuxième meilleure performance de l'histoire de la discipline. La détentrice du record du monde (72,28), la Tchèque Barbora Spotakova, se contente de l'argent après avoir battu sa marque référence de la saison, en 71,58m. La Sud-Africaine Sunette Viljoen bat elle son record national pour s'emparer du bronze, avec un jet mesuré à 68,38m. 5 000m (D): Le doublé pour Cheruiyot Comme Tirunesh Dibaba aux Mondiaux de Helsinki en 2005 et aux JO de Pékin en 2008, Vivian Jepkemoi Cheruiyot a fait le doublé 5 000-10 000m, vendredi, en remportant le 5 000m des Mondiaux de Daegu en 14'55"36. La Kényane s'est imposée devant sa compatriote Sylvia Jebiwott Kibet (14'56"21) et l'Ethiopienne Meseret Defar (14'56"94). 4x400m (M): Les Etats-Unis au finish Champions du monde en titre du 4x400 mètres messieurs, les Etats-Unis ont conservé leur couronne ce vendredi en finale de l'épreuve sur la piste de Daegu. Le quatuor composé de Greg Nixon, Bershawn Jackson, Angelo Taylor et LaShawn Merritt s'est imposé dans la derrière ligne droite, en 2'59"31, au détriment de l'Afrique du Sud (2'59"87) et de la Jamaïque (3'00"10). Longueur (M): Phillips en or Dwight Phillips a décroché vendredi le titre mondial au saut en longueur, avec un saut à 8,45m. L'Américain devance Mitchell Watt, détenteur de la meilleure performance mondiale de l'année (8,54m) mais qui n'a pas été plus loin que 8,33m. L'Australien prend tout de même la médaille d'argent, devant le Zimbabwéen Ngonidzashe Makusha, bronzé avec un saut 8,29m. Poids (M): Storl se dépasse en finale Grâce à un jet mesuré à 21,78m, l'Allemand David Storl est devenu champion du monde du lancer du poids, vendredi à Daegu. Après trois essais manqués, l'intéressé a su battre son record personnel pour coiffer au poteau le Canadien Dylan Armstrong (21,64m), le Biélorusse Andrei Mikhnevich complétant le podium avec un jet à 21,40m. 800m (D): Semenya domine les demies Caster Semenya a réussi le meilleur temps des demi-finales du 800m, vendredi lors des championnats du monde. La Sud-Africaine a terminé en 1'58"07 (sa meilleure performance de la saison), tandis que la Russe Maria Savinova a réalisé le deuxième chrono en 1'58"45. Dans l'ordre de leurs temps, les autres qualifiées pour la finale de dimanche sont Janeth Jepkosgei Busienei (1'58"50), Yekaterina Kostetskaia (1'58"64), Alysia Johnson Montano (1'58"67), Yuliya Rusanova (1'58"73), Kenia Sinclair (1'58"93) et Maggie Vessey (1'58"98). Marteau (D): Falzon en finale Stéphanie Falzon s'est qualifiée pour la finale du lancer du marteau des championnats du monde, dans la nuit de jeudi à vendredi. La Française a réalisé le 12e jet des qualifications avec une marque de 68,92m, ce qui lui donne le dernier ticket d'entrée pour dimanche. La Chinoise Wenxiu Zhang a réussi la meilleure performance avec un lancer à 74,17m. 100m haies: Gomis en demies Sandra Gomis s'est qualifiée pour les demi-finales du 100m haies lors des championnats du monde, dans la nuit de jeudi à vendredi. La Française a pris le 4e temps de sa série en 13"07, à égalité stricte avec la Jamaïquaine Indira Spence, qui passe aussi. L'autre engagée dans le camp tricolore, Cindy Billaud, reste à quai après avoir pris le 6e temps seulement de sa série en 13"50. A noter que l'Australienne Sally Pearson a réalisé le meilleur chrono en 12"53. Aucune des favorites n'est passée à la trappe, et les demi-finales puis la finale auront lieu samedi.