Camara: "Le contrat est rempli"

  • A
  • A
Camara: "Le contrat est rempli"
Partagez sur :

Retrouvez les réactions de Zoumana Camara et Clément Chantôme après le match nul du PSG face à Bate Borisov en 16e de finale retour de la Ligue Europa. Un résultat suffisant pour permettre au club de la capitale d'affronter Benfica au tour suivant.

Retrouvez les réactions de Zoumana Camara et Clément Chantôme après le match nul du PSG face à Bate Borisov en 16e de finale retour de la Ligue Europa. Un résultat suffisant pour permettre au club de la capitale d'affronter Benfica au tour suivant. Le PSG s'est-il contenté du minimum ce soir ? On savait qu'un 0-0 ou un 1-1 pouvait nous qualifier. On a joué une belle équipe, avec de la qualité, qui n'a jamais cherché à balancer, qui cherchait toujours à ressortir proprement le ballon. Ils nous ont posé quelques difficultés, on a eu des situations pour se mettre à l'abri et ouvrir le score mais on ne les a pas mises au fond. On est restés solides, le contrat est rempli. Vous avez tout de même tremblé jusqu'au bout... A 0-0, on n'était pas à l'abri d'en prendre un et eux savaient qu'ils pouvaient se qualifier avec un petit but. Ils ne voulaient pas compromettre leurs chances en prenant un but, ils souhaitaient rester à 0-0 et pourquoi pas nous contrer sur la fin mais on est restés solides et on s'en est bien sorti. C'est un soulagement de rester en vie dans cette compétition ? C'est une compétition importante pour nous. On est tenants du titre en Coupe de France et on s'est arraché pour gagner cette coupe. On a quand même eu des matches formidables à jouer avec Séville et Dortmund en poule, on a réussi à se qualifier. On joue cette compétition sérieusement depuis le début et on va essayer d'aller le plus loin possible. C'est un objectif comme un autre cette saison. Votre prochain adversaire, Benfica, sera d'un tout autre acabit... Ce sera un peu plus du calibre de Séville et de Dortmund. C'est un club phare du Portugal, comme Porto, et un adversaire redoutable. Ça va venir vite mais on a toutes nos chances. On entre dans les grands d'Europe avec le club lisboète... On peut dire ça. De toute façon, plus on avance dans la compétition, plus les équipes sont fortes forcément. C'est du 50-50. Ce n'est pas un piège selon vous d'être encore en lice sur trois tableaux ? On a l'effectif pour jouer sur tous ces tableaux. Quand on en néglige, on est critiqués. Maintenant qu'on est présents sur tous les tableaux, on ne va pas dire que ça nous affaiblit. Au contraire, ça permet de donner un dynamisme, de tenir concerné tout le groupe. On ne dispute pas ces compétitions pour avoir des matches en plus, on les joue pour aller au bout. On ne néglige aucune des trois compétitions.