Caen et Brest en patron

  • A
  • A
Caen et Brest en patron
@ Maxppp
Partagez sur :

LIGUE 2 - Les deux leaders ont battu Vannes et Angers et s'envolent vers la Ligue 1.

LIGUE 2 - Les deux leaders ont battu Vannes et Angers et s'envolent vers la Ligue 1. Deux défaites de suite avaient semé le trouble dans les rangs brestois. Face à Angers, vendredi soir, les hommes d'Alex Dupont n'avaient d'autres choix que de l'emporter sous peine de vivre une fin de saison plus tendue. Après une tête victorieuse de Apanga sur un centre de Roux (16e) et un face-à-face remporté par Socrier face à Padovani (43e), l'affaire était pliée avant la pause (2-0). Les expulsions de Roux et de Charbonnier n'y changeront bien, les Bretons, dix points d'avance à huit journées de la fin sur le nouveau quatrième, Nîmes, qui s'est défait d'Ajaccio après un doublé d'Ayité, ont maintenant une autoroute vers la Ligue 1. Ils ont toujours en point de mire une équipe de Caen qui a elle aussi fait un pas vers l'élite, quatre points devant le Stade Brestois. Les Normands ont également été expéditifs à Vannes (0-3), qui stagne dangereusement à la seizième place, un but d'El-Arabi faisant suite à un doublé d'Eluchans. Toujours troisième, Metz, malgré une nette domination, a de nouveau calé face à Châteauroux, concédant son deuxième 0-0 consécutif à domicile. L'effet Wiltord s'estompe-t-il? Avec leurs quatre matches sans succès, les Lorrains voient revenir dangereusement un train mené par Nîmes, quatrième à deux points. Parmi les équipes qui se battent contre la relégation, Nantes et Bastia (face à Sedan 2-0, doublé de Pentecôte) sont les deux seuls à l'avoir emporté. Malgré l'expulsion de Darcheville, coupable d'un méchant tacle sur Hamouma juste avant la pause, les Canaris ont su tenir l'avantage octroyé par le but du revenant Bekamenga et se donnent un peu d'air. En revanche, Strasbourg, qui a flanché face à Tours après le 20e but de Giroud (2-0), et surtout Guingamp peuvent s'inquiéter. Avec le nul de Châteauroux, les Costarmoricains, avant un déplacement délicat au Havre lundi, occupent le rang peu envié de premier relégable, aux côtés d'Istres, battu par 10 Clermontois à Parsemain (1-3), et Bastia.