Cabaye: "Gagner contre la Bosnie"

  • A
  • A
Cabaye: "Gagner contre la Bosnie"
Partagez sur :

Yohan Cabaye n'a pas traîné. Premier joueur tricolore à venir s'exprimer dans les couloirs du Stade de France après le succès acquis face à l'Albanie vendredi (3-0), le milieu de terrain, très bon avec les Bleus, s'est montré satisfait de la victoire et de la manière. Il estime que les Bleus ont bien préparé « la finale » qui les attend mardi face à la Bosnie. En sera-t-il ? Ce n'est pas sûr car il s'est blessé à la cheville.

Yohan Cabaye n'a pas traîné. Premier joueur tricolore à venir s'exprimer dans les couloirs du Stade de France après le succès acquis face à l'Albanie vendredi (3-0), le milieu de terrain, très bon avec les Bleus, s'est montré satisfait de la victoire et de la manière. Il estime que les Bleus ont bien préparé « la finale » qui les attend mardi face à la Bosnie. En sera-t-il ? Ce n'est pas sûr car il s'est blessé à la cheville. Que retenez-vous de ce succès face à l'Albanie ? On est très satisfait, surtout qu'il y a la victoire au bout. Avant de penser au match de mardi (contre la Bosnie, ndlr), on voulait surtout penser à celui-là et très bien le négocier en marquant si possible des buts et en produisant du jeu. Ce soir (vendredi, ndlr), ça a été bien fait. On peut se tourner tranquillement vers celui de mardi. On voulait attaquer pied au plancher et essayer de marquer rapidement. C'est d'autant plus satisfaisant que Flo (Malouda, ndlr) a marqué. Ça va lui faire du bien aussi. Est-ce un soulagement avant le match face à la Bosnie ? On joue toujours pour gagner et c'est très bien de l'avoir fait à domicile avec des buts. C'est le meilleur moyen de préparer le match de mardi. Ça va être un autre match, avec un autre adversaire et la qualification pour enjeu. On a rempli la première moitié du travail, à nous de bien maitriser ce rendez-vous pour ne pas passer à travers parce qu'on a un objectif: se qualifier directement pour le championnat d'Europe. Pensez-vous qu'il faudra jouer le nul ou attaquer contre la Bosnie ? On va jouer pour gagner parce que c'est notre philosophie. On a un point d'avance, on joue à domicile, il n'y aura pas d'autre alternative que de jouer pour gagner. Il faut se préparer physiquement et psychologiquement pour ça. On sait que ce sera un gros match et on ne sera satisfait qu'après l'avoir gagné. Vous êtes sorti rapidement, que s'est-il passé ? Je me suis fait écraser la cheville et je me suis fait très mal. Je ne sais pas si c'est une entorse ou une grosse contusion. Je ferai des examens demain (samedi, ndlr) mais c'était très douloureux. Je ne préférais pas prendre de risque et sortir pour me soigner. Comment vous sentez-vous dans cette équipe de France ? Appréciez-vous le système en 4-4-2 ? Je me sens de mieux en mieux, ça se passe bien mais je n'ai encore rien fait. Je dois travailler pour prouver à chaque rencontre. Quant au 4-4-2, j'ai mes repères puisque je joue dans ce système en club. Après, il faut s'adapter aux joueurs mais avec la qualités de mes partenaires c'est facile, je pense qu'on a fait une bonne première période Qu'avez-vous pensé de la prestation de Samir Nasri ? Il a été très bien, c'est lui qui amène le deuxième but. Il est plein de qualités, on l'a vu, on croit en lui. Il a les qualités pour jouer dans l'axe ou sur les côtés, il faut simplement le laisser s'exprimer. En quoi votre expérience à Newcastle vous fait progresser ? Au niveau du rythme et de la concentration. Là-bas, ça va à 100 à l'heure du début à la fin, il n'y a quasiment pas d'arrêt de jeu, on passe d'une phase offensive à une phase défensive dans la foulée et ce, pendant tout le match. Sur mon volume de jeu, j'apprends de semaine en semaine.