Ça se corse pour Le Mans

  • A
  • A
Ça se corse pour Le Mans
Partagez sur :

Battus à Bastia (1-0) qui conforte un peu plus sa position de leader de Ligue 2 avec trois victoires en autant de journées, les Manceaux n'ont toujours pas inscrit le moindre point ni le moindre but après cette 3e journée de championnat. Les Nantais, auteurs d'un nul face à Arles-Avignon (0-0), en profitent pour leur laisser la place de lanterne rouge alors que Le Havre s'échappe également devant.

Battus à Bastia (1-0) qui conforte un peu plus sa position de leader de Ligue 2 avec trois victoires en autant de journées, les Manceaux n'ont toujours pas inscrit le moindre point ni le moindre but après cette 3e journée de championnat. Les Nantais, auteurs d'un nul face à Arles-Avignon (0-0), en profitent pour leur laisser la place de lanterne rouge alors que Le Havre s'échappe également devant. Le Mans n'y arrive pas. Arnaud Cormier a eu beau titulariser plus de joueurs expérimentés pour tenter de débloquer son compteur, les Zito, Stromstad et autres Narry n'ont pas su faire mieux que leurs cadets, concédant une troisième défaite en trois matches. Pire, les Sarthois sont toujours en quête d'un premier but en championnat alors qu'ils ont inscris trois en deux tours de Coupe de la Ligue. Un départ totalement manqué lié à la fois aux nombreux bouleversements au sein de l'effectif, une jeunesse à laquelle il faut encore un peu de temps qu'a une maladresse chronique devant le but ou quelques pertes de nerfs préjudiciables. Après Adenon contre Tours vendredi dernier, c'est ainsi Ouali qui a été expulsé à la pause suite à une altercation avec Cahuzac, lui aussi sorti prématurément. A 10 contre 10 et dans l'ambiance toujours survoltée de Furiani, les Sarthois ont craqué, devenant la nouvelle victime d'un collectif corse décidément intenable. Suite à un coup-franc de Robail, Choplin ouvrait le score de la tête (1-0) alors que le Manceau Cissé venait de manquer une occasion énorme. Ironie du sort, le bourreau du soir est un ancien de la maison mancelle, capitaine même de l'équipe vainqueur de la Gambardella en 2004, le seul trophée pouvant trôner au MMArena ! Frédéric Hantz a donc remporté le premier round de ses retrouvailles avec Le Mans, Lamah touchant la barre transversale en fin de match après plusieurs sauvetages du gardien corse, Novaes déjà excellent l'an passé en National. Signe que décidément rien ne sourit au club d'Henri Legarda, nouvelle lanterne rouge du championnat quand son adversaire conforte sa position de leader. Le Havre, un doyen en forme Une zone rouge où Nantes les accompagne toujours malgré la prise de son premier point sur le terrain d'Arles-Avignon (0-0). Les Canaris sont même 18e en attendant le match de Lens samedi contre Troyes. L'autre performance du soir est à mettre à l'actif du Havre toujours invaincu dans ce championnat après sa nouvelle victoire sur le terrain du promu amiénois (1-0). Grâce à un nouveau but de son attaquant cap-verdien Ryan Mendes, le club doyen grimpe sur le podium de Ligue 2, deux points derrière Bastia. Forcément porteur d'espoir à quelques mois de l'inauguration de son nouveau stade. On retiendra également la belle victoire de Clermont qui a réussi à surprendre Sedan dans les Ardennes 2-1) et celle de Châteauroux à Tours (2-1). Boulogne-sur-Mer conforte son statut d'équipe spectaculaire avec un match nul 2-2 à Laval, une semaine après un épique 3-3 contre Angers. Le SCO poursuit d'ailleurs sa remontée avec un succès 3-1 contre Istres alors que Metz a battu Guingamp (1-0) au stade du Roudourou lors du match décalé de la soirée. Samedi, Lens accueille Troyes alors que Monaco tentera d'aller chercher sa première victoire lundi contre Reims.