C'est l'heure de Kvitova

  • A
  • A
C'est l'heure de Kvitova
Partagez sur :

Première apparition au Masters et première finale pour Petra Kvitova. La Tchèque, invaincue à Istanbul, a pris la mesure ce samedi de l'Australienne Samantha Stosur en trois manches (5-7, 6-3, 6-3). Sacrée à Wimbledon l'été dernier, elle vise un autre grand titre pour achever sa saison. Victoria Azarenka a remporté l'autre demi-finale contre Vera Zvonareva (6-2, 6-3).

Première apparition au Masters et première finale pour Petra Kvitova. La Tchèque, invaincue à Istanbul, a pris la mesure ce samedi de l'Australienne Samantha Stosur en trois manches (5-7, 6-3, 6-3). Sacrée à Wimbledon l'été dernier, elle vise un autre grand titre pour achever sa saison. Victoria Azarenka a remporté l'autre demi-finale contre Vera Zvonareva (6-2, 6-3). C'est la joueuse la plus convaincante depuis le début du Masters d'Istanbul. Et en toute logique, Petra Kvitova disputera dimanche sa première finale pour sa première apparition dans l'épreuve. Solide durant la phase de groupes, la Tchèque a peut-être un peu gambergé face à Samantha Stosur, mais son niveau de jeu actuel ne l'a pas détournée de la qualification grâce à sa victoire en trois manches (5-7, 6-3, 6-3). Caroline Wozniacki décevante, Kim Clijsters et Serena Williams absentes, Kvitova, du haut de ses 21 ans, semble taillée pour prendre le costume de patronne que le circuit WTA se cherche depuis quelques temps. En s'imposant dimanche en finale, elle ferait un pas de plus vers ce statut. Mais pour en arriver là, la route est encore longue. La Tchèque a franchi plusieurs paliers cette saison, comme l'entrée dans le top 10, un premier sacre en Grand Chelem à Wimbledon l'été dernier et des victoires tout au long de l'année (cinq titres au total). Le Masters couronnerait donc la saison de la révélation. Dans la foulée de son succès à Linz il y a deux semaines, Kvitova a survolé ses deux premiers matches de groupe contre Zvonareva et Wozniacki, avant de rater son début de match face à Radwanska vendredi, sans dommage pour l'issue de la rencontre. Stosur a profité de la mise en route difficile de son adversaire pour la surprendre et lui ravir la première manche, alors que Kvitova avait un break d'avance (5-7). Plus concentrée et précise dans ses déplacements, la n°3 mondial a ensuite retrouvé plus de lourdeur dans ses frappes et plus de réussite derrière sa première balle, une arme importante dans sa palette. "Ce n'est jamais évident d'affronter des joueuses de ce niveau, a-t-elle raconté après le match. C'est difficile de la breaker mais je suis parvenue à le faire." Deux fois dans le deuxième set pour égaliser à une manche partout (6-3), puis deux autres dans le troisième pour s'envoler vers la victoire. "A 5-0, j'ai un peu tremblé, elle faisait des coups gagnants et j'avais du mal à me concentrer sur mon service." Mais Kvitova avait suffisamment de marge pour conclure la partie à sa première occasion (6-3).