Byrd de bon augure

  • A
  • A
Byrd de bon augure
Partagez sur :

C'est la petite surprise de ce début d'année. Pas véritablement attendu à ce niveau, Jonathan Byrd a triomphé dimanche à Hawaii à l'occasion du Tournoi des champions, réunissant les golfeurs titrés en 2010 sur le circuit de la PGA. L'Américain est passé par les play-offs, où il a battu son compatriote Robert Garrigus pour s'adjuger son cinquième tournoi sur le circuit américain.

C'est la petite surprise de ce début d'année. Pas véritablement attendu à ce niveau, Jonathan Byrd a triomphé dimanche à Hawaii à l'occasion du Tournoi des champions, réunissant les golfeurs titrés en 2010 sur le circuit de la PGA. L'Américain est passé par les play-offs, où il a battu son compatriote Robert Garrigus pour s'adjuger son cinquième tournoi sur le circuit américain. Jonathan Byrd a donc commencé la nouvelle année de la même manière qu'il avait terminé la précédente. Après avoir remporté le dernier tournoi de son calendrier en 2010, à Las Vegas, le joueur originaire de Caroline du Sud s'est imposé lors du Tournoi des champions, devenant ainsi le premier Américain à remporter cette compétition depuis Jim Furyk, en 2001. Un évènement en soi, pour un golfeur qui était à la peine la saison dernière: "Je suis très bouleversé, c'est le meilleur mot pour décrire mon état après ce que j'ai pu vivre", a déclaré Byrd sur Sky Sports lors de l'obtention de son chèque d'1,12 millions de dollars. "C'est certainement le plus grand tournoi que j'ai jamais gagné." Comme à Las Vegas, l'Américain a dû passer par les play-offs pour aller chercher la victoire finale. Il a fallu deux trous de prolongation pour départager Byrd et son compatriote Robert Garrigus, qui avaient pris les commandes de l'épreuve lors de la 3e journée avec Steve Stricker. Malgré un Graeme McDowell menaçant (le Nord-Irlandais a rendu une magnifique carte de 62 à 11 sous le par, égalant ainsi le record du parcours et terminant à seulement un coup des barrages), un mano a mano allait s'engager entre Byrd et Garrigus, les Américains terminant premiers ex-æquo à l'issue de la 4e journée, avec une carte totale de 268 à égalité à -24. Un duel qui tourna à l'avantage de Byrd, qui a réussi la normale au deuxième trou, tandis que son adversaire réalisa un bogey (un coup au-dessus du par). Le Suédois Carl Pettersson (68) et l'Américain Steve Stricker (71) ont eux terminé à égalité en quatrième place, grâce à un total de 272 (-20). Il s'agit là d'un cinquième titre en carrière pour Byrd, qui aura à coeur de réaliser un nouveau grand coup lors de l'Open Sony qui se déroulera ce jeudi, toujours à Hawai. Garrigus, qui sera également de la partie au Waialae Country Club, voudra cette fois-ci connaître un dénouement plus heureux. LE CLASSEMENT COMPLET du TOURNOI des CHAMPIONS