Button renoue avec le succès

  • A
  • A
Button renoue avec le succès
@ Reuters
Partagez sur :

F1 - Déjà vainqueur en Australie cette saison, Jenson Button s'est imposé en Chine dimanche.

F1 - Déjà vainqueur en Australie cette saison, Jenson Button s'est imposé en Chine dimanche. Une course complètement folle ! Un départ flamboyant de Fernando Alonso rattrapé par la patrouille et contraint à une pénalité, une apparition de la pluie quasiment d'entrée de jeu, des choix tactiques payants pour Jenson Button, Nico Rosberg ou encore Robert Kubica restés en piste au 3e tour quand toute la concurrence avait plongé dans les stands pour passer en pneus intermédiaires et bien entendu toute la maestria de ces as du volant malgré des conditions extrêmement compliquées. Tel est le bilan du Grand Prix de Chine disputé dimanche. A ce petit jeu, c'est donc Jenson Button qui a eu le dernier mot. Seulement 5e sur la grille, le pilote McLaren a en partie signé sa victoire en choisissant de rester en piste avec Nico Rosberg, alors en tête, et les deux Renault de Robert Kubica et Vitaly Petrov. Un choix payant car, derrière, la lutte est intense avec Webber, 11e, Massa 12e, Hamilton 14e et Vettel 15e, des dépassements dans tous les sens jusqu'au 19e tour et l'anticipation du retour au stand pour rechausser des slicks. Schumi est l'un des premiers à s'y coller. Ce sera un des seuls moments agréables pour le septuple champion du monde qui aura ensuite passé son temps à lutter et à se faire passer en piste pour terminer finalement 10e, loin, très loin de son coéquipier sur le podium... Toujours est-il que ce passage au stand n'a pas fini de faire des dégâts. En effet, Hamilton grille Vettel dans l'entrée (coupant la ligne blanche), les deux hommes sont roues dans roues avec Vettel qui tasse l'Anglais à la sortie... La direction de course décide alors de lancer une investigation qui aura lieu après la course. Cela ne les empêche pas de ressortir comme des furieux, les deux hommes passent Webber (tour 10 et 11), mais dans la foulée, le pilote McLaren tient sa vengeance en passant à l'intérieur Vettel et Sutil qui étaient à la lutte pour se retrouver 6e. Les deux poursuivent alors leur effort pour déposer Schumacher. Mais c'est devant que le gros changement intervient avec une faute de Rosberg qui sort de la piste ce qui profite à Button nouveau leader. Renault dans le coup Mais ce trio (avec Kubica) va voir son avance de presque 50 secondes réduite à néant avec l'entrée du safety suite à la perte de l'aileron avant d'Alguersuari. Avant l'arrêt de la voiture de sécurité, Button prend un virage au ralenti ce qui sème la pagaille derrière lui car il est impossible de doubler dans ces conditions... A la réaccélération, le champion du monde en titre s'en sort bien mais derrière, les dépassements sont nombreux, Hamilton, encore lui, tasse Webber qui se retrouve 11e, et passe Schumacher. Le Britannique est plus rapide et enchaîne en passant Petrov puis Kubica (tour 30) pour se retrouver 3e. Ce n'est pas le seul bénéficiaire puisqu'Alonso et Vettel multiplient les dépassements et profitent d'une erreur de Petrov pour se retrouver 5e et 6e. La dernière vague de changements de pneus va mettre une dernière pagaille, Hamilton anticipe et passe Rosberg, Alonso, lui passe après la meute et en profite pour se retrouver devant Kubica. L'ordre est enfin défini avec un doublé McLaren qui se fera une dernière frayeur en raison de gommes détruites pour les deux pilotes. Ça tient néanmoins avec un passage hors piste pour Button qui s'impose et prend la tête du championnat devant Rosberg qui termine une nouvelle fois sur le podium. Derrière, Renault réussit une nouvelle fois à tirer son épingle du jeu avec la 5e place de Kubica et la 7e place d'un Petrov qui double Schumacher (tour 52) puis Webber (Tour 55). Une belle performance pour le Russe qui ouvre ainsi son compteur. Solide...