Button: "Ma plus belle victoire"

  • A
  • A
Button: "Ma plus belle victoire"
Partagez sur :

Au terme d'une course folle, Jenson Button a remporté le Grand Prix du Canada ce dimanche. Profitant d'une erreur de Sebastian Vettel (Red Bull) et d'une fin de course passée à attaquer, le pilote McLaren a acquis la victoire dans les derniers virages du circuit. Ravi, le Britannique, désormais deuxième du championnat, souhaite désormais savourer.

Au terme d'une course folle, Jenson Button a remporté le Grand Prix du Canada ce dimanche. Profitant d'une erreur de Sebastian Vettel (Red Bull) et d'une fin de course passée à attaquer, le pilote McLaren a acquis la victoire dans les derniers virages du circuit. Ravi, le Britannique, désormais deuxième du championnat, souhaite désormais savourer. Jenson, que ressentez-vous en ce moment même ? C'est vraiment fantastique. Pendant la course, même dans des conditions difficiles, il était essentiel que je continue à me battre parce qu'on ne sait jamais ce qu'il peut arriver. Évidemment, j'ai fait quelques arrêts imprévus au stand, avec quelques pièces cassées, mais cela ne m'a pas empêché d'assurer la victoire dans le dernier tour. C'est un jour spécial, cela faisait un moment que je n'avais pas gagné. Mais même si je n'avais pas remporté cette course, j'aurais été très heureux parce que je me suis bien battu. La voiture était super. C'est une victoire incroyable et je ne pense pas que j'aurais pu faire mieux. Sebastian a fait une erreur, mais je pense que nous méritions de gagner. Vous êtes entrés en collision avec votre coéquipier, Lewis Hamilton. Que s'est-il passé ? Je n'ai pas vraiment envie de parler de tout ça. La visibilité était très mauvaise, il était derrière moi et je ne l'ai pas vu arriver dans mes rétroviseurs. Ce sont des choses qui arrivent. Je me suis déplacé vers la gauche puis j'ai senti un coup... Nous nous sommes parlés et nous savons tous les deux qu'il s'agit d'un incident de course. Tout est rentré dans l'ordre. Cette victoire vous propulse au deuxième rang du classement des pilotes... Je ne veux pas vraiment penser à ça maintenant. Je veux d'abord savourer et profiter de cette victoire, car ça faisait longtemps que je n'avais plus connu ça. "Pour une fois, la chance était de notre côté" Est-ce l'une de vos plus belles victoires ? Oui, je pense. L'année dernière a été un peu spéciale pour moi. J'ai dû m'adapter à une nouvelle voiture et je suis passé par des moments difficiles et des course compliqués. Mais me revoilà, je suis de nouveau là. Alors oui, c'est un moment fabuleux et probablement la plus belle victoire de ma carrière. Chaque succès est spécial, mais aujourd'hui, ça l'été encore plus. Même si je dois admettre qu'il aurait été très difficile de gagner sans le Kers et le DRS. Hormis votre utilisation du Kers et du DRS, vous avez certainement été le meilleur dans la gestion des pneus... Oui, je pense que j'ai bien maîtrisé cet aspect-là. Mais c'est aussi grâce à ma voiture, et mon écurie. J'ai vraiment été en mesure de pousser les pneus jusqu'à la fin de la course. Je ne pouvais pas obtenir plus de la voiture. Mais c'était assez ! Racontez-nous ces deux derniers tours exceptionnels... J'ai beaucoup attaqué. J'ai conduit de manière très agressive et sur le dernier tour, j'ai pensé que j'étais assez bien placé pour rejoindre Sebastien Vettel. Je savais qu'avec le DRS, c'était possible de le dépasser donc j'espérais me rapprocher suffisamment pour avoir ma chance dans la dernière chicane. Je n'ai pas eu besoin de cela puisque Sebastian a commis une erreur. Pour une fois que la chance était de notre côté...