Butelle: "Ecrire une nouvelle page"

  • A
  • A
Butelle: "Ecrire une nouvelle page"
Partagez sur :

Relégué en Ligue 2 après une saison 2010-11 cauchemardesque, Arles-Avignon veut faire table rase du passé. Pour Ludovic Butelle, fraîchement débarqué en Provence "pour construire quelque chose de sérieux", l'ACA doit prendre son temps. Mais l'ancien lillois espère bien que le club va "écrire une nouvelle page avec ce nouveau groupe".

Relégué en Ligue 2 après une saison 2010-11 cauchemardesque, Arles-Avignon veut faire table rase du passé. Pour Ludovic Butelle, fraîchement débarqué en Provence "pour construire quelque chose de sérieux", l'ACA doit prendre son temps. Mais l'ancien lillois espère bien que le club va "écrire une nouvelle page avec ce nouveau groupe". Ludovic, avez-vous suivi la saison dernière d'Arles-Avignon ? Oui, comme tout le monde puisque Arles-Avignon était exposé médiatiquement. Je les suivais de loin. Après un début de saison mouvementé avec des résultats qui n'ont pas suivis, j'ai trouvé qu'ils avaient réalisé une meilleure deuxième moitié de championnat. Maintenant, le club ne veut pas commettre les mêmes erreurs que l'an passé. Pourquoi avez-vous choisi de rejoindre le club provençal ? Je cherchais un club qui comptait sur moi et qui voulait m'offrir du temps de jeu. De plus, Arles-Avignon avait un projet intéressant et le discours du coach m'a convaincu. En voyant cette opportunité, j'ai décidé de rejoindre le club. Cela veut-il dire que vous aviez pris la décision de quitter Lille ? Mon objectif, c'est de jouer et de ne plus être sur le banc. Je savais très bien qu'en revenant à Lille, j'allais être en concurrence pour être numéro 2 ou numéro 3 car Mickael Landreau est le numéro 1 absolu. Par ailleurs, Lille a recruté Vincent Enyeama donc mon choix était fait depuis longtemps. "Construire quelque chose de sérieux" Comment s'est passée la préparation avec vos nouveaux partenaires ? Cela s'est bien passé car je suis arrivé dans un groupe qui avait du plaisir à se retrouver. C'est un groupe qui travaille bien dans une bonne ambiance. Les matches amicaux ont été bons dans l'ensemble malgré la défaite contre Saint-Etienne. Mais le stage à Albertville et les entraînements à Arles se sont passés dans d'excellentes conditions en espérant que ce soit de bon augure pour cette saison. Quels sont les premiers enseignements que vous tirez de vos matches de préparation ? On essaie de se connaître davantage, de trouver nos repères. On veut écrire une nouvelle page à Arles. Tout d'abord, le club a réussi un bon recrutement. C'est déjà une bonne chose. Le club veut construire quelque chose de solide, de sérieux. De plus, il y a un projet concernant le centre de formation afin que tout le monde soit basé en Avignon. Par ailleurs, le staff a la confiance des dirigeants et connaît bien le groupe. Tout est réuni pour faire de belles choses. En parlant du championnat, comment l'appréhendez-vous ? On est excité de débuter ce championnat. On a démarré face au Mans ce vendredi en Coupe de la Ligue, on les jouera à nouveau dans quinze jours. On veut bien débuter à domicile mais on ne veut pas penser à la saison dernière. C'est une nouvelle équipe avec un nouveau groupe qui a envie d'écrire une nouvelle page. "La Ligue 2, un championnat de Ligue 1 bis" Quels sont les objectifs d'Arles-Avignon ? Il faudra être performant. Ensuite, on verra comment se déroule le championnat. Je ne connais aucune équipe qui rentrent sur le terrain pour perdre ou faire match nul. Il n'y a pas d'objectifs définis. On aura le temps avec les joueurs, le staff et les dirigeants pour se retrouver et en parler. Selon vous, le club provençal a-t-il les armes pour se mêler à la bagarre avec Lens, Monaco, Le Mans, Sedan et les autres ? En effet, il y a beaucoup d'équipes qui ont déjà connu la Ligue 1. La saison dernière, le championnat était très serré entre le podium et le milieu du classement. Cette année, cela va se jouer sur des petits détails et ce sera à nous d'être concentrés et d'être sérieux dans les projets de jeu et dans les stratégies à mettre en place dans les matches. Lens est le favori pour remonter immédiatement. Pour Monaco, cela va être compliqué mais il faut aussi compter sur Le Mans, Boulogne-sur-Mer, Sedan, Nantes, qui est encore là, Bastia et Guingamp qui ont gouté à la Ligue 1. C'est un championnat de Ligue 1 bis. Cela va être intéressant avec de bons matches à jouer. On a donc hâte de commencer ce championnat. Pensez-vous à la remontée immédiate en Ligue 1 ? On va rentrer pour être le meilleur sur le terrain. Pour l'instant, on ne s'est pas dit qu'il fallait tout de suite remonter en Ligue 1. On a préféré travailler sur la relation entre les joueurs. Le championnat commence dans quinze jours, on ne va pas commencer à faire des plans.