Bryant et les Lakers s'imposent

  • A
  • A
Bryant et les Lakers s'imposent
Partagez sur :

NBA - Grâce aux 41 points de Kobe Bryant, les Laker s'imposent de justesse face aux Rockets (103-102, a.p.), mercredi.

Kobe Bryant a une nouvelle fois prouvé à quel point il était indispensable aux Lakers. Avec 41 points, le Black Mamba a permis aux siens de s'imposer face à d'accrocheurs Rockets (103-102, a.p.). De son côté, Orlando a mis fin à l'invincibilité des Suns (122-100), avec 15 points de Mickaël Pietrus.LE MATCH : LAKERS-ROCKETS 103-102Un match des contraires pour une opposition de tout premier ordre. Les Lakers, champions en titre, emmenés par leur star Kobe Bryant, contre des Rockets qui misent d'abord et avant tout sur le collectif. Une opposition de style qui a évidemment sauté aux yeux des 18291 fans du Toyota Center et qui s'inscrit également sur la feuille de statistiques d'un match qui a tenu toutes ses promesses. Car pour la deuxième fois de rang, les Lakers ont été contraints d'aller jusqu'en prolongation pour arracher la victoire. Cette fois, c'est un lancer franc d'Andrew Bynum qui leur a permis de l'emporter 103-102...Avant cela, donc, l'opposition de style avait été de mise. Impossible en effet avec un joueur du calibre de Kobe Bryant qui prend 30 tirs (50% de réussite) de faire autrement. Avec 41 points, 6 rebonds et 4 passes, le célèbre numéro 24 de LA s'est de nouveau mis en évidence. Il aura néanmoins dû composer avec une rugueuse défense. "On savait qu'ils joueraient, très très dur. Et c'est ce qu'ils ont fait. Ils ont des joueurs qui peuvent faire mal", a confirmé Bryant à NBA.com. De fait, Il aura été bien aidé tout de même par un Andrew Bynum également à son avantage avec 17 points et 17 rebonds et qui a fait le ménage sous le panier en l'absence de Pau Gasol blessé. "Quand il joue comme ça, c'est très difficile de défendre sur lui", jubilait, à juste titre, Bryant après coup. En face, évidemment, le son de cloche était quelque peu différent. Car en égalisant à 92-92 grâce à un tir primé signé Ariza, Houston espérait avoir fait le plus dur. A tort malgré une prolongation plutôt bien menée. Les Rockets ont en effet jeu égal jusqu'à la dernière possession et un ballon perdu par le même Ariza qui n'a donc pas su jouer les sauveurs deux fois dans la même rencontre...LES FRANÇAISLes Tricolores n'ont pas tous eu la même réussite sur les parquets de NBA mercredi. En effet, si Mickael Pietrus a eu droit à 26 minutes (15 points à 4 sur 10 aux tirs, 1 rebond, 1 interception, 1 contre) lors de la victoire du Magic face aux Phoenix Suns (122-100), ses petits camarades n'ont pas eu autant de réussite. En effet, Rodrigue Beaubois a bien eu les honneurs de figurer dans le 5 de départ des Mavs mais son équipe s'est inclinée devant les Hornets (114-107). Le rookie tricolore aura tout de même passé 13 minutes, marquant 9 points (4 sur 6 aux shoots). De son côté, Johan Petro, pour son premier match de la saison, a eu droit à 5 petites minutes lors du très large succès des Denver Nuggets contre les New Jersey Nets (122-94). Du bout du banc, il a inscrit 2 points et captés 3 rebonds.