Bryant et les Lakers démarrent fort

  • A
  • A
Bryant et les Lakers démarrent fort
Partagez sur :

Les Lakers de Los Angeles ont débuté de belle manière les finales NBA en s'adjugeant, dans la nuit de jeudi à vendredi, le premier match aux dépens du Magic d'Orlando sur un score large (100-75). L'oeuvre quasi-exclusive d'un Kobe Bryant en pleine possession de ses moyens (40 points, 8 rebonds et 8 passes).

Les Lakers de Los Angeles ont débuté de belle manière les finales NBA en s'adjugeant, dans la nuit de jeudi à vendredi, le premier match aux dépens du Magic d'Orlando sur un score large (100-75). L'oeuvre quasi-exclusive d'un Kobe Bryant en pleine possession de ses moyens (40 points, 8 rebonds et 8 passes).La première manche des Finals NBA achevée, le Magic est déjà contraint à l'exploit pour décrocher le premier titre de son histoire. La tâche des Floridiens semble d'autant plus difficile que Kobe Bryant, en quête de rédemption après l'échec subi l'an passé face aux Celtics semble cette année en mission. C'est en effet un Bryant comme possédé qui a mené ses Lakers à la victoire lors de ce match 1.Car après un début de match somme toute sans éclat, se contentant ainsi de 6 points à 3 sur 8 lors du premier quart, Black Mamba est monté en régime au fil de la rencontre. Alors que le Magic tentait, sous la houlette du revenant Jameer Nelson, de prendre ses aises, Orlando comptant alors brièvement cinq points d'avance, KB24 a initié un 10-0 puis permis aux Lakers de virer avec 10 longueurs d'avance à la pause. Le calvaire de Mickael Pietrus et de la défense floridienne avait débuté. Il a atteint son paroxysme au retour des vestiaires tant Bryant a alors multiplié les exploits.Van Gundy : "On ne pouvait pas l'arrêter ce soir"Avec 40 points à 16 sur 34 aux tirs, 8 rebonds et 8 passes à son compteur, Bryant pouvait bien recevoir les félicitations de son entraîneur et de ses victimes. "Kobe a été fidèle à lui-même. Il a joué tout autant pour lui-même que pour ses partenaires. Il a fait du bon boulot et a tiré l'équipe vers le haut." a déclaré Phil Jackson. Son homologue Stan Van Gundy était encore plus dithyrambique. "Kobe a été fantastique ce soir. Il a été exceptionnel. On a eu du mal à réduire l'espace face à lui en défense et il en a bien profité. On ne pouvait pas l'arrêter ce soir mais je sais qu'on peut faire mieux lors des prochains matches."Mickael Pietrus a terminé meilleur marqueur des siens avec 14 points à 5 sur 13 aux tirs. Mais c'était bien peu comparé à la force collective des Lakers. Dominateur au rebond, avec 55 prises contre 41, les Californiens ont en effet également fait montre d'une belle homogénéité derrière leur leader.