Brunel succédera bien à Mallett

  • A
  • A
Brunel succédera bien à Mallett
Partagez sur :

Attendue, la nomination de Jacques Brunel au poste de sélectionneur de l'Italie a été officialisée mardi par la Fédération transalpine de rugby (FIR). L'actuel entraîneur de l'Usap, 57 ans, dirigera les Azzurri pour une durée de quatre ans et prendra ses fonctions après la Coupe du monde.

Attendue, la nomination de Jacques Brunel au poste de sélectionneur de l'Italie a été officialisée mardi par la Fédération transalpine de rugby (FIR). L'actuel entraîneur de l'Usap, 57 ans, dirigera les Azzurri pour une durée de quatre ans et prendra ses fonctions après la Coupe du monde. Après avoir annoncé le 23 avril dernier que Nick Mallett ne prolongerait pas son aventure à la tête de la Squadra Azzurra, la Fédération italienne de rugby (FIR) a accéléré en annonçant mardi le nom de son successeur: Jacques Brunel. La nomination de l'entraîneur de Perpignan est tout sauf une surprise puisque les premières informations allant dans ce sens avaient filtré au début de l'année. Le journal Il Gazzettino annonçait ainsi le 15 janvier que le technicien français âgé de 57 ans avait accepté la proposition de la FIR de prendre en main les rênes de la sélection transalpine à l'issue de la Coupe du monde, programmée en Nouvelle-Zélande du 9 septembre au 23 octobre prochain. L'arrivée de l'ancien entraîneur des avants du XV de France (2001-2007) est donc actée. "Nous sommes ravis d'avoir conclu un accord avec M. Brunel, un entraîneur qui a obtenu de grands résultats à la fois avec le XV de France et avec Perpignan, club qu'il a conduit en 2009 au titre de champion de France, chassant 54 années d'échecs pour le club catalan, indique le président de la FIR, Giancarlo Dondi. Nous croyons fermement en les compétences et les ressources humaines de M. Brunel, que nous avons appris à connaître et à apprécier, et nous voulons travailler avec lui pour continuer à développer le rugby italien." "Continuer sur la voie du progrès" En plus d'enfiler le costume de patron des Azzurri, Jacques Brunel se voit confier une mission fédérale complète allant de la supervision des sélections italiennes engagées en Ligue Celte à la détection et à la formation des talents du rugby transalpin. Un travail que l'ancien entraîneur d'Auch, de Colomiers ou de la Section paloise accomplira sur quatre années et la période allant de 2012 à 2015. "Nous avons décidé d'officialiser son arrivée six mois à l'avance dans un souci de transparence, poursuit Dondi. Je tiens à remercier Nick Mallet pour l'excellent travail accompli à la tête de l'Italie en trois ans et demi, symbolisé par la victoire inoubliable sur la France lors du dernier Tournoi des Six Nations." "Je remercie le président Dondi et la Fédération italienne de rugby pour cette occasion unique qui m'est offerte, confie de son côté Brunel, entraîneur qui fera ses adieux à Aimé-Giral à l'occasion de la réception de Castres, samedi. C'est avec un enthousiasme certain que j'aborde cette nouvelle affectation. L'Italie est aujourd'hui une nation forte du rugby, qui dispute le Tournoi des Six Nations depuis plus de dix ans et qui participe maintenant à la Ligue Celte. Nous essaierons de continuer sur la voie du progrès."