Brive et Agen soufflent

  • A
  • A
Brive et Agen soufflent
Partagez sur :

Brive et Agen ont réussi un pas de géant vers le maintien, en se montrant particulièrement solides à domicile pour venir à bout de La Rochelle (26-9) et de Castres (21-16), lors de la 23e journée de Top 14. Concernant les équipes de haut de tableau, Montpellier a assuré à Bourgoin (42-27) mais n'a pris "que" quatre points, tandis que le Racing est tombé à Bayonne (16-26).

Brive et Agen ont réussi un pas de géant vers le maintien, en se montrant particulièrement solides à domicile pour venir à bout de La Rochelle (26-9) et de Castres (21-16), lors de la 23e journée de Top 14. Concernant les équipes de haut de tableau, Montpellier a assuré à Bourgoin (42-27) mais n'a pris "que" quatre points, tandis que le Racing est tombé à Bayonne (16-26). BRIVE-LA ROCHELLE: 26-16 Consulter aussi: Le film du match Brive peut respirer ! Dans ce match important pour le maintien, Brive a fait un pas de plus en battant à l'usure La Rochelle (26-9), qui a craqué en seconde période. Les Rochelais rentrent bien dans ce match et ouvrent le score par une pénalité de Dambielle (0-3, 4e). Après deux échecs de Caminati (7e) et de Dambielle (9e) dans leurs tentatives, Bélie permet aux siens d'égaliser (3-3, 12e). Tales redonne l'avantage aux visiteurs suite à un drop lointain de 45 mètres (3-6, 14e). Mais dans ce face-à-face serré, Bélie égalise à nouveau sur pénalité (6-6, 19e). Malgré une légère domination des Maritimes, Brive inscrit le premier essai du match suite à une poussée décisive de Bonrepaux (11-6, 29e). Après la pause, les joueurs d'Ugo Mola se donnent un peu d'air avec une tentative victorieuse de Bélie (14-6, 46e). La Rochelle se remet à espérer suite à la pénalité de Dambielle (14-9, 53e), mais les vingt dernières minutes vont être fatales aux visiteurs. Cabello inscrit un deuxième essai (19-9, 59e) synonyme de break et Palisson "tue le match", suite à une passe de Noon (26-9, 75e). Les Brivistes, forts de cette victoire avec le bonus offensif, passent provisoirement à la 11e place au classement avec 42 points. La Rochelle, 13e à désormais 9 unités de son rival, a du souci à se faire pour le maintien. Prochains matches: Biarritz - Brive ; La Rochelle - Agen AGEN-CASTRES: 21-16 Consulter aussi: Le film du match Agen presque sauvé En match de clôture de cette 23e journée, Agen domine Castres (21-16) et poursuit son bon parcours à Armandie. A l'exception d'une action entre Teulet et Tekori (11e) sur laquelle M. Maciello, avec l'aide de la vidéo, refuse l'essai au Samoan, le premier acte est timide. Les deux clubs se craignent et ne prennent que très peu d'initiatives. Les deux buteurs se nourrissent alors des fautes adverses pour gonfler leurs statistiques (6-6, 29e). Au retour des vestiaires, les Tarnais se mouillent et dégainent les premiers. Teulet conclut une action dont il est à l'initiative malgré le retour de Tian (6-13, 50e). Cet essai lance la rencontre qui devient débridée. Mais le tournant du match intervient à la 55e minute lorsque Machenaud remplace Bales à la mêlée agenaise. Une minute plus tard, le nouvel entrant prend un trou et inscrit un essai aux pieds des poteaux (11-13, 57e). Dans la foulée, il récidive en négociant parfaitement un petit côté avant de transmettre à Vaka qui finit le travail derrière les perches (18-13, 59e). Malgré un ultime baroud d'honneur du CO, Agen tient sa victoire (21-16) et exulte au coup de sifflet final. Ce succès permet au SUA de revenir à hauteur de Brive en 11e position et de distancer La Rochelle (13e), premier relégable, à neuf longueurs. Au profit de son point de bonus défensif, Castres se hisse à la 4e place, à un point seulement du podium. Prochains matches: La Rochelle-Agen ; Bourgoin-Castres BAYONNE-RACING-METRO 92: 26-16 Consulter aussi: Le film du match Le bon coup bayonnais Après sa victoire obtenue la semaine passée face à Toulouse, le Racing n'aura pas su confirmer lors de son déplacement sur le terrain de Bayonne, pour le compte de la 23e journée de Top 14. L'Aviron l'emporte 26-16. La première période est poussive et approximative, mais les Bayonnais sont réalistes et après une première pénalité inscrite par Boyet (3-0, 6e), Huget vient aplatir dans l'en-but parisien peu après le quart d'heure de jeu. L'essai est transformé et les locaux mènent 10-0. Les Racingmen n'y arrivent pas et concèdent un nouvel essai peu avant la pause, oeuvre de Gerber (17-0, 36e). Une pénalité de Wisniewski offre in extremis trois points au Racing, avant que l'arbitre ne renvoie les joueurs au vestiaire sur le score de 17-3. La physionomie de la seconde période est la même que la première, avec un duel de buteurs opposant Boyet à Wisniewski. Bayonne reste devant, et malgré un essai de Tuugahala concédé en toute fin de match (80e), l'Aviron l'emporte 26-16 et se relance dans la course à l'Europe. Au classement provisoire, le Racing reste 2e avec 68 points, tandis que Bayonne occupe la 9e place avec 58 unités. Prochains matches: Montpellier - Bayonne ; Perpignan - Racing-Métro 92 BOURGOIN-MONTPELLIER: 27-42 Consulter aussi: Le film du match Le MHR sur le podium En déplacement sur le terrain de la lanterne rouge, Montpellier s'impose nettement, mais non sans quelques difficultés, face à des Berjalliens qui n'auront jamais démérité (42-27). L'après-midi est complètement rocambolesque: des défenses inexistantes, des échauffourées aux quatre coins du terrain ponctuées de quatre cartons jaunes au total, mais surtout un palpitant chassé-croisé. Le jeu se déroule ainsi sur un rythme très soutenu, avec des offensives que l'on voit partir dans tous les sens mais sans véritable cohérence. Qu'importe car le spectacle, au moins, est de mise à Pierre-Rajon. Aux deux essais de Bustos Moyano (6e, 30e), les locaux répondent à chaque fois dans la foulée, par leur deuxième-ligne Basson (13e) puis par Levast (36e), après un remarquable travail d'avants. A la pause, Bourgoin vire en tête à la surprise générale (20-15). Mais les locaux craquent au retour des vestiaires, encaissant quinze points en cinq minutes, avec notamment deux essais signés Tomas (20-25, 52e), puis Trinh-Duc (20-35, 57e). Toujours aussi dominateurs sur les phases de regroupement, les Berjalliens inscrivent un essai de pénalité qui ne doit rien à la chance (27-35, 72e), mais c'est bel et bien aux Héraultais que reviendra l'honneur de clôturer la marque, sur un ultime essai transformé de Fernandez (27-42, 79e). Pas de bonus donc pour Montpellier, mais une troisième place tout de même, avec désormais 65 points. Bourgoin demeure, naturellement, la lanterne rouge du Top 14 avec 5 petites unités. Prochains matches: Bourgoin - Castres ; Montpellier - Bayonne