Brive défie l'histoire

  • A
  • A
Brive défie l'histoire
Partagez sur :

RUGBY: Le CA Brive Corrèze aura à coeur de se défaire de Leinster samedi pour son deuxième match de H-Cup cette saison.

Défait par les Llanelli Scarlets lors de la première journée de H-Cup (24-12) la semaine passée, le CA Brive Corrèze aura l'occasion de se racheter samedi au Stadium face à Leinster devant un public probablement en ébullition qui, treize ans après le sacre de son équipe à l'échelon européen, aura à coeur de voir ses protégés triompher de nouveau.Le Stadium, douze ans après La vidéo de l'essai de Jérôme Carrat tourne en boucle sur la page d'accueil du site du CA Brive Corrèze. Ce 1er novembre 1997, l'ailier sprinteur de l'équipe sacrée championne d'Europe la saison précédente contribue à la victoire (25-20) face aux fameux Gallois de Pontypridd et permet à son équipe de poursuivre la défense de sa couronne que le club cabiste ne cèdera qu'en finale, à Bordeaux, face aux Anglais de Bath (19-18). C'est là la dernière fois que le Stadium goûtera la saveur à nul autre pareil des joutes européennes. Sans le savoir, les supporters corréziens disaient ce jour-là adieu à une compétition qu'ils auront attendu douze ans avant de voir leurs protégés renouer avec le gotha continental. Samedi, ce sont des retrouvailles magiques que toute une ville, toute une région s'apprêtent à fêter avec cette Europe, synonyme jusqu'à ce jour du seul et unique titre au palmarès du club.Le Leinster dos au murComme pour mieux ajouter à la portée de ces retrouvailles entre le Stadium et la H-Cup, l'adversaire proposé aux Brivistes figure non seulement parmi les cadors européens, mais le Leinster, qui débarque samedi, à Amédée-Domenech, tenait même jusqu'à la semaine dernière pour la référence sur le continent depuis sons sacre la saison dernière. Un Champion d'Europe en titre, dont l'aura s'est sérieusement étiolée depuis le week-end dernier et un revers (9-12) en ouverture sur sa pelouse face aux London Irish, qui met déjà à mal la défense de son titre. Pire pour Brian O'Driscoll et ses coéquipiers, à ce jour, aucun tenant du titre ayant perdu son match d'ouverture pour défendre sa couronne n'est jamais parvenu à conserver son trophée de champion. L'histoire, celle que Brive entend défier samedi, parle donc contre la province irlandaise, qui se présentera à l'occasion de cette seconde levée, à la portée forcément déjà dramatique, avec ses meilleurs éléments. "BOD", D'Arcy et autre Heaslip seront bien présents. A la nouvelle génération de jouerSans être ridicule lors de sa défaite concédée à Llanelli (24-12), les Brivistes ont payé à cette occasion un certain manque d'ambition, compréhensible à l'heure de cette découverte, pour la plupart, du haut niveau européen. Bombardé capitaine chez les Gallois, Fabrice Estebanez n'oublie pas qu'il évoluait encore il y a trois saisons en Pro D2... Rassurés sur l'état d'esprit manifesté lors de cette première levée européenne, les entraîneurs cabistes attendent de leurs joueurs qu'ils dépassent en Coupe d'Europe cette capacité à porter le ballon, qui est devenue leur credo en championnat. Face à un tel évènement et une opposition d'un tel calibre, le CABC nouvelle génération, a l'opportunité de se révéler...