Briand : "il n'y a pas de crise"

  • A
  • A
Briand : "il n'y a pas de crise"
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Le Lyonnais s'exprime avant de défier Schalke 04, mardi à Gerland.

LIGUE DES CHAMPIONS - Le Lyonnais s'exprime avant de défier Schalke 04, mardi à Gerland. C'est votre première en Ligue des champions, comment vous sentez-vous ? C'est un match de gala, un gros match que tout footballeur a envie de jouer, moi le premier. C'est une compétition de haut niveau, il faut bien se préparer, surtout à domicile, on connaît l'important d'un premier match à la maison. Il faudra le gagner. Le début de saison est difficile, l'OL est-il en crise ? Non, il n'y a pas de crise. C'est un début de saison et il est normal que l'on cherche des automatismes, on les cherche doucement. Mais on déjà fait de bonnes choses. Maintenant, il faut y ajouter des résultats mais je ne m'inquiète pas, le groupe est bon et on a le potentiel d'une très bonne équipe. Comment expliquez-vous ce début poussif, quelles sont les raisons exactes ? Comme je l'ai dit, il y a de nouveaux joueurs et on commence à trouver nos automatismes. Il faut dire que nous ne sommes pas tous arrivés au même niveau physique. Il faut continuer dans ce sens pour que les résultats suivent et que l'on retrouve de la sérénité. Un mot sur Schalke ? On connaît les Allemands, c'est une équipe très solide (pas forcément cette saison avec 6 buts encaissés en trois matches, ndlr), qui est basée sur l'offensive. Je pense que ce sera un match ouvert, à nous d'imposer notre jeu pour aller chercher la victoire. "Quand l'équipe tournera à plein régime" Mardi, il y aura Raul en face et ses 130 matches de Ligue des champions... C'est bien, ça prouve aussi que j'ai progressé, le fait que je puisse aujourd'hui me mesurer à lui. Mais ce qu'il a fait dans sa carrière, c'est exceptionnel, c'est un très grand joueur. Il faudra bien sûr le surveiller mais je préfère me concentrer sur mon équipe, sur les joueurs qui sont de mon côté pour avancer. La saison commence-t-elle demain (mardi) pour Lyon ? Non, on a fait des choses biens auparavant, demain ça peut être un gros déclic, on va faire en sorte en tout cas que ça un déclic pour nous pour qu'on se rassure encore plus. C'est le match qu'il nous fallait. Quel bilan personnel dressez-vous en ce début de saison ? Je suis un peu à l'image de l'équipe, il y a des bonnes choses et d'autres moins. Je continue de travailler pour être de plus en plus performant et quand l'équipe tournera à plein régime, je tournerai à plein régime. Jean-Michel Aulas est passé dimanche parler au groupe. Que vous a-t-il dit ? C'est toujours utile que le président vienne, il nous a réitéré sa confiance. C'étaient des mots simples qui nous font du bien. A nous sur le terrain de tout donner pour accrocher cette victoire.