Brest se donne de l'air

  • A
  • A
Brest se donne de l'air
Partagez sur :

Brest a mis un terme à sa série de quatre défaites consécutives en battant Rennes (2-0), samedi, lors du derby breton de la 30e journée de Ligue 1. Nolan Roux (29e) et Bruno Grougi (55e) ont permis au promu de prendre la 11e place et quatre longueurs d'avance sur Auxerre, premier relégable. Quant à Rennes, il pourrait perdre sa place sur le podium au profit de Lyon, dimanche.

Brest a mis un terme à sa série de quatre défaites consécutives en battant Rennes (2-0), samedi, lors du derby breton de la 30e journée de Ligue 1. Nolan Roux (29e) et Bruno Grougi (55e) ont permis au promu de prendre la 11e place et quatre longueurs d'avance sur Auxerre, premier relégable. Quant à Rennes, il pourrait perdre sa place sur le podium au profit de Lyon, dimanche. "On connaît Nolan. On le voit tous les matins à l'entraînement. On sait de quoi il est capable". A la mi-temps de ce Brest-Rennes, Oscar Ewolo, le capitaine finistérien, rappelait au micro d'Orange Sports combien son coéquipier Nolan Roux était indispensable au promu. De retour le week-end dernier à Sochaux (défaite 2-1), l'international espoir tricolore n'avait pas trouvé le chemin des filets à Bonal. Il l'a fait ce samedi, à Francis-Le Blé, lors du derby breton. Et de quelle manière ! Pas attaqué à 35 mètres, l'ancien Lensois décochait une frappe somptueuse qui venait se loger dans la lucarne de l'impuissant Nicolas Douchez (29e). "Pour son retour, marquer un but comme ça, c'est super", soulignait Ewolo. Super pour les Brestois aussi, qui débloquaient une partie jusqu'ici fermée, marquée par deux opportunités identiques pour Paul Baysse, qui manquait d'un souffle la reprise devant le but adverse sur deux coups francs de Bruno Grougi (14e et 16e), l'autre vent de fraîcheur de la soirée. Roux et Grougi, attention danger Placé par Alex Dupont sur le côté gauche du trident chargé de soutenir Nolan Roux, l'artilleur brestois était cette fois-ci à la réception d'un centre côté gauche de Benoît Lesoimier, qu'il catapultait dans le but adverse (55e). Bruno Grougi était tout près d'être passeur décisif sur un long coup franc dévié par Baysse, que Roux n'arrivait pas à reprendre (73e). Puis de nouveau buteur, sur un centre de Lesoimier qu'il ne parvenait pas à concrétiser (74e). Qu'importe. Brest a fait le travail offensivement et, pour une fois, a tenu défensivement. Il faut dire qu'en face, Rennes n'a jamais mis en danger Steeve Elana. L'occasion la plus sérieuse étant cette reprise ratée de Stéphane Dalmat sur un centre côté gauche de Samuel Souprayen (68e)... Grâce à ce succès, le promu s'empare de la 11e place et relègue Auxerre, premier relégable, à quatre points avant la fin de cette 30e journée. De quoi respirer un peu mieux.