Brest, parole à la défense

  • A
  • A
Brest, parole à la défense
Partagez sur :

Quatrième au classement, Brest reste sur une série de sept matches sans défaite. Mieux, les Bretons n'ont plus encaissé de buts depuis la 3e journée et dispose de la meilleure défense du championnat. Privé de victoire depuis trois matches, Saint-Etienne parviendra-t-il à faire sauter le verrou de la défense bretonne, samedi à Francis-Le Blé, dans le cadre de la 11e journée ?

Quatrième au classement, Brest reste sur une série de sept matches sans défaite. Mieux, les Bretons n'ont plus encaissé de buts depuis la 3e journée et dispose de la meilleure défense du championnat. Privé de victoire depuis trois matches, Saint-Etienne parviendra-t-il à faire sauter le verrou de la défense bretonne, samedi à Francis-Le Blé, dans le cadre de la 11e journée ? Deuxième meilleure défense de Ligue 2 la saison dernière, derrière Caen, le Stade Brestois a poursuivi sur sa lancée au sein de l'élite. Le club breton fait même mieux. Après avoir encaissé quatre buts lors des trois premières journées de la saison, les hommes d'Alex Dupont ont fermé boutique et restent sur une série impressionnante de sept matches (cinq victoires, deux nuls) sans encaisser le moindre but, dont un succès plein de maîtrise le week-end dernier à Bordeaux (2-0). Un parcours remarquable qui leur permet de pointer à la quatrième place, à un petit point du leader rennais, avant d'affronter, une autre équipe en forme du début de saison, Saint-Etienne, samedi au Stade Francis-Le Blé, pour le compte de la 11e journée. Alors qu'il garde son but inviolé depuis 701 minutes et la réalisation du Lyonnais Jean II Makoun, le gardien brestois Steeve Elana espère poursuivre cette série d'invincibilité face aux Verts. "Plus ça va, moins on a envie d'en prendre. Quand tu es défenseur, c'est hyper-motivant de ne pas encaisser de but. Et pour le coach, c'est plus facile de faire rentrer un mec, car celui-ci sait qu'il se passe quelque chose, alors il ne rechigne pas à faire son travail défensif. Cette « positive attitude », on va essayer de l'entretenir le plus longtemps possible car c'est peut-être ce qui est à la base de notre réussite actuelle", a-t-il ainsi confié dans les colonnes de Ouest France. Elana redécouvre la Ligue 1 à 30 ans Après avoir débuté en Ligue 1 en 2004 avec Caen, le natif d'Aubervilliers, originaire de La Martinique, passé par les équipes de jeunes à l'OM, s'est complètement épanoui en Bretagne. Arrivé à Brest en 2005, il reste sur cinq saisons pleines, sauf en 2008-2009 où, mis en concurrence avec Julien Lachuer qui est toujours sa doublure, il n'avait joué que 19 matches. Il a même été élu meilleur gardien de Ligue 2 à l'issue de l'exercice 2009-2010. C'est donc à 30 ans qu'il redécouvre l'élite, avec la réussite qu'on lui connaît. Bien aidé par une charnière centrale très solide, composée d'Ahmed Kantari et Moïse Brou Apanga, avec qui il a ses automatismes, Elana s'est affirmé comme l'un des gardiens les plus efficaces de Ligue 1. De leur côté, les Stéphanois, sans victoire depuis trois matches (deux nuls, une défaite) et qui ont éliminé Bordeaux mardi en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue (1-0), s'attendent à un déplacement difficile dans le Finistère, d'autant plus que leurs adversaires n'ont pas joué cette semaine, car ils avaient été éliminés lors du tour précédent par Lorient (0-1). Christophe Galtier en était conscient dès l'issue du match face aux Girondins: "Désormais il faut continuer à prendre des points en championnat avec un gros match qui nous attend à Brest samedi", avait-t-il ainsi confié au Progrès. Pour cette rencontre, l'entraîneur forézien devrait pouvoir compter sur son capitaine Loïc Perrin, remis d'une blessure à la cheville. Carlos Bocanegra, victime d'une entorse des cervicales, sera quant à lui bien forfait.