Brest, maître sur ses terres

  • A
  • A
Brest, maître sur ses terres
Partagez sur :

Battu au Havre vendredi (0-1), le Stade Brestois a rectifié le tir lundi en match avancé de la 3e journée de L2 en s'imposant face à Metz à domicile (2-1), sur le même score que contre Laval en ouverture de la saison. De son côté, le club lorrain, candidat à la remontée, enregistre sa deuxième défaite en trois matches.

Battu au Havre vendredi (0-1), le Stade Brestois a rectifié le tir lundi en match avancé de la 3e journée de L2 en s'imposant face à Metz à domicile (2-1), sur le même score que contre Laval en ouverture de la saison. De son côté, le club lorrain, candidat à la remontée, enregistre sa deuxième défaite en trois matches.Les parcours de Brest et Metz se ressemblent depuis la reprise du championnat. Les deux clubs s'imposent sur leurs terres et chutent à l'extérieur. Et cela s'est de nouveau vérifié ce lundi en match avancé de la 3e journée de Ligue 2. Au stade Francis-Le Blé, les Bretons ont dominé les Messins (2-1) pour s'offrir un deuxième succès cette saison, une victoire qui leur permet de s'installer provisoirement à la 4e place du classement. Malgré une bonne deuxième période, les Lorrains quittent la Bretagne sans certitude, seulement des regrets, notamment d'avoir manqué le but du break après l'égalisation.Malgré un début de rencontre animée, la première période n'offre pas de réelles occasions franches. Mais, dès le retour des vestiaires, le match change de physionomie. Une minute seulement après le coup de sifflet de M. Buquet, le Stade Brestois trouve la faille. Sur un coup franc à 30 mètres des buts de Marichez, Grougi décoche une frappe canon. Le ballon, légèrement dévié par le gardien messin, tape la barre transversale. Mais Roux a bien suivi et d'une tête plongeante pousse le cuir au fond des filets (1-0, 46e).Poyet réussit son entréeSi la maîtrise du jeu semble bretonne, les hommes d'Alex Dupont reculent peu à peu. Et l'égalisation de Metz conclut une période de forte pression. Sur un centre venu de la gauche, Lorenzi contrôle mal son ballon dans la surface et ne voit pas Jérémy Pied derrière lui. Le Messin passe devant le défenseur et arme un tir du gauche qui trompe Elana (1-1, 60e). Ce coup derrière la tête subi par les Brestois signe aussi le début d'une période de domination des hommes d'Yvon Pouliquen. Sans traduction au tableau d'affichage. Cissé rate un nouveau duel (76e), la chance des Lorrains vient de passer.Ultra réaliste, Brest en profite pour reprendre l'avantage grâce à Poyet, qui venait d'entrer en jeu. L'ancien Auxerrois coupe bien la trajectoire d'un coup franc de Grougi et trompe Marichez de la tête (2-1, 79e). Les Finistériens tiennent alors jusqu'au bout, malgré une dernière frayeur dans les arrêts de jeu. "On a joué en avançant, c'est ce que j'avais demandé à mes joueurs. Je voulais qu'ils soient efficaces et séduisants, surtout à domicile. Ils ont tout donné", a déclaré l'entraîneur brestois, Alex Dupont sur Eurosport. A confirmer dès vendredi contre le surprenant promu Arles-Avignon.