Brest en impose

  • A
  • A
Brest en impose
@ Le Télégramme
Partagez sur :

LIGUE 2 - Brest n'a pas forcé son talent pour dominer Arles-Avignon (3-1).

LIGUE 2 - Brest n'a pas forcé son talent pour dominer Arles-Avignon (3-1). Au coeur d'une période décisive, Brest négocie pour le moment parfaitement le mois de janvier. Après la victoire face au Havre (2-1) et le match nul à Metz (0-0), le club breton a dominé Arles-Avignon (3-1) ce lundi, à l'occasion du dernier match de la 22e journée de Ligue 2. Ce nouveau succès, le 12e de la saison, prolonge la bonne série des hommes d'Alex Dupont, désormais invaincus depuis huit matches. Parfois bousculés par les Arlésiens, les Brestois ont profité de la réussite face au but d'Autret, auteur d'un doublé, et de Roux pour faire la différence et creuser encore un peu plus l'écart avec leurs concurrents directs pour l'accession à l'élite. Les neuf points qui séparent désormais Brest du Havre, au pied du podium, sont un matelas bien confortable avant d'aller à Nantes vendredi et de recevoir Châteauroux une semaine plus tard. Et c'est au prix d'une rencontre bien maîtrisée que les Finistériens engrangent trois nouveaux points supplémentaires, si précieux en vue de la montée en Ligue 1, 19 ans après l'avoir quittée par rétrogradation financière. En plus d'un milieu de terrain pourvoyeur de ballons et d'une défense solide, deux joueurs ont placé trois banderilles à une équipe d'Arles-Avignon vite à court de solutions. Mathias Autret et Nolan Roux représentent l'avenir du Stade Brestois et confirment les espoirs placés en eux. Pour sa deuxième apparition chez les professionnels, Autret, dont le nom n'est même pas encore floqué sur le maillot, s'est offert un doublé et a peut-être tapé dans l'oeil de Francis Smerecki, le sélectionneur de l'équipe de France des moins de 19 ans. Le jeune breton, parfaitement servi par un centre de Roux, plaçait un tir imparable sous la barre transversale (1-0, 20e). Un but précoce qui n'entamait pas le moral des Arlésiens qui revenaient dans la partie juste avant la pause grâce à Guise, à la réception d'un centre de Dalé (1-1, 43e). Bousculés pendant une vingtaine de minutes, les Brestois affichaient de meilleures intentions en seconde période, une attitude qui se concrétisait au tableau d'affichage. Autret, un doublé pour sa deuxième titularisation Passeur sur le premier but, Nolan Roux se transformait en buteur dix minutes après le retour des vestiaires. L'attaquant breton récupérait le ballon à 20 mètres, puis enchaînait crochet et frappe du droit, un tir dévié par Elie qui trompait la vigilance de Merville (2-1, 54e). Autret, qui doit passer son bac en juin prochain, corsait l'addition d'une frappe splendide en pleine lucarne, un geste plein d'audace pour un aussi jeune joueur (3-1, 71e). "C'est super de travailler ici, je progresse beaucoup avec un groupe comme celui-là. C'est vraiment bien pour moi de jouer dans cette équipe, surtout que j'ai été formé au club", a-t-il rappelé au micro d'Eurosport. Son coéquipier Nolan Roux, qui porte à 10 son total de but cette saison, n'était pas vraiment bluffé par la réussite d'Autret: "C'est super pour lui, pour sa deuxième titularisation en plus. Je ne suis pas surpris en tout cas". Deuxième attaque et deuxième défense de Ligue 2, Brest est bien à sa place derrière le leader caennais. De quoi envisager l'élite avec encore plus d'insistance. "Il ne faut pas lâcher et aller jusqu'au bout", a résumé Roux.