Brest, 24 heures au soleil

  • A
  • A
Brest, 24 heures au soleil
Partagez sur :

Le promu brestois ne cesse d'étonner. Vainqueurs de Saint-Etienne (2-0) ce samedi lors de la 11e journée de Ligue 1, les hommes d'Alex Dupont se sont installés en tête du classement en attendant le résultat d'OM-Rennes, reporté. Malgré le vent et la pluie, Brest a forcé la décision en fin de match par Licka et Poyet, pour porter à huit son nombre de matches sans défaite. De leur côté, l'OL et Auxerre ont respectivement battu Sochaux (2-1) et Nice (2-0).

Le promu brestois ne cesse d'étonner. Vainqueurs de Saint-Etienne (2-0) ce samedi lors de la 11e journée de Ligue 1, les hommes d'Alex Dupont se sont installés en tête du classement en attendant le résultat d'OM-Rennes, reporté. Malgré le vent et la pluie, Brest a forcé la décision en fin de match par Licka et Poyet, pour porter à huit son nombre de matches sans défaite. Brest en tête du championnat de France ! Pour son retour dans l'élite, 19 ans après l'avoir quittée, le Stade Brestois chavire dans l'ivresse grâce à sa victoire face à Saint-Etienne (2-0) lors de la 11e journée de Ligue 1, qui le propulse à la première place du classement. Le report d'OM-Rennes, choc annulé entre les deux premiers pour cause de pluies diluviennes à Marseille, lui offre en plus ce fauteuil pour au moins 24 heures. Le stade Francis-Le Blé, balayé par des bourrasques de vent et du crachin - un vrai temps brestois - a longtemps fêté ses joueurs réunis au centre du terrain après le coup de sifflet final, comme pour témoigner à nouveau de la solidarité qui règne dans le groupe. "Ce n'est pas simplement 15 000 personnes heureuses ce soir, c'est la joie de toute une ville, d'un département et de la Bretagne. Ici, il y a une véritable culture du foot et il faut le respecter", a réagi Dupont devant les caméras de Foot+. Cette solidarité s'est une nouvelle fois traduite par une défense imperméable, sceau de la réussite brestoise depuis le début de la saison. Les hommes d'Alex Dupont n'ont plus encaissé de but en championnat depuis le revers à Lyon (0-1) lors de la 3e levée, soit une invincibilité de 794 minutes, et enchaînent donc un huitième match sans défaite. Mais la meilleure nouvelle pour l'entraîneur des Bretons, c'est peut-être une efficacité offensive retrouvée. Avant la venue des Verts dans la cité du Ponant, Nolan Roux et ses coéquipiers n'avaient marqué que deux buts sur leur pelouse, contre Auxerre (1-1, 2e j.) et Valenciennes (1-0, 7e j.). Un bilan qui serait inquiétant pour un promu, si les Brestois n'étaient pas surprenants à l'extérieur. Et une semaine après les deux buts marqués à Bordeaux, ils ont de nouveau trouvé la faille à deux reprises. Dupont: "On était paralysé par l'enjeu en première période" Si Roux, meilleur buteur brestois (3 buts), n'a pas marqué, Licka et Poyet se chargeaient de concrétiser le froid réalisme des joueurs d'Alex Dupont. Car avant le dernier quart d'heure de la rencontre, les occasions n'étaient pas légion de part et d'autre. Un tir croisé de Poyet (13e) et un poteau extérieur d'Ebondo (42e) jalonnaient une rencontre bien terne, disputée dans des conditions difficiles. "On était paralysé par l'enjeu en première période. Dans la deuxième, on s'est lâché un peu plus et c'était mieux", a résumé Dupont. Beaucoup mieux même puisque Janot devait aller chercher deux fois le ballon au fond de ses filets. D'abord une tête de Licka, sur un centre de Grougi, plombait des Stéphanois bien trop timorés (1-0, 77e). Puis Poyet, d'une frappe enroulée, envoyait les Brestois au septième ciel (2-0, 85e). "Notre réussite, c'est celle d'un groupe de mecs bien qui se sont battus pour réussir avec un recrutement sérieux. On continue sur notre lancée sans se poser trop de questions", a résumé Dupont. Même son de cloche pour le capitaine Oscar Ewolo: "On ne se pose aucune question et en plus on gagne, on est super content ce soir. On ne se prend pas la tête, il y en a beaucoup qui découvrent la Ligue 1. On est comme des enfants tout simplement, on ne se met pas de pression inutile. C'est pour ça qu'on arrive à faire de bons résultats." Un état d'esprit irréprochable, moteur d'un club modeste, aux moyens modestes, installé au milieu des gros budgets de la Ligue 1. Sa place n'est pour le moment pas usurpée.