Brandao, l'issue brésilienne

  • A
  • A
Brandao, l'issue brésilienne
Partagez sur :

Mis en examen en France pour viol le 11 mars dernier, l'attaquant de l'OM Brandao est en passe de s'engager en faveur du Cruzeiro, au Brésil. Selon le club de Belo Horizonte, le joueur sera officiellement prêté jusqu'à la fin de l'année 2011 ce mardi après-midi, non sans une option d'achat avoisinant les 4 millions d'euros. Les dirigeants marseillais confirment que l'accord est imminent.

Mis en examen en France pour viol le 11 mars dernier, l'attaquant de l'OM Brandao est en passe de s'engager en faveur de Cruzeiro, au Brésil. Selon le club de Belo Horizonte, le joueur sera officiellement prêté jusqu'à la fin de l'année 2011 ce mardi après-midi, non sans une option d'achat avoisinant les 4 millions d'euros. Les dirigeants marseillais confirment que l'accord est imminent. Le président Dassier est parvenu à ses fins. L'OM éclaboussé par le scandale impliquant un Brandao accusé de viol par une jeune femme et mis en examen le 11 mars dernier, le patron du club phocéen tâchait depuis d'éloigner l'attaquant brésilien, sous la pression présumée d'une Margarita Louis-Dreyfus lasse des frasques des joueurs olympiens. Mission accomplie, a priori, puisque l'intéressé, devenu persona non grata à Marseille, a trouvé au bercail un point de chute inespéré. "L'attaquant Brandao a effectué les tests médicaux ce matin et sera officiellement présenté à la presse ce mardi après-midi, à 15h30", peut-on lire aujourd'hui sur le site officiel du Cruzeiro. Et l'équipe de Belo Horizonte de préciser la nature de ce renfort: un prêt de neuf mois environ, courant jusqu'au 31 décembre 2011. Prêt qui devrait être assorti d'une option d'achat évaluée à quatre millions d'euros même si l'OM demeure pour l'heure moins catégorique: "Les deux clubs sont tout proches de trouver un accord", avance-t-on sur le site officiel des champions de France. Auteur de 24 buts en 90 matches, toutes compétitions confondues, depuis son arrivée à Marseille en janvier 2009, Brandao s'apprête donc à quitter l'OM contre l'avis de son entraîneur. "Je veux avoir un entretien en tête à tête avec lui pour mettre les choses au clair, savoir et avoir des réponses. Il est toujours lié au club. S'il est question qu'il ne rentre même pas à Marseille? Je n'irai pas le chercher où il est. Le club connaît ma position, après ce n'est pas moi qui décide. Je me plierai à la décision finale, même si ce n'est pas la mienne...", avouait dimanche soir Didier Deschamps après la victoire de ses troupes sur le PSG (2-1). Une complainte que Jean-Claude Dassier avait minorée le lendemain dans les colonnes de La Provence: "Dans ce dossier, je ne prévois pas de difficultés de dernière minute. Nous signerons ce contrat. Il n'y a pas à tourner autour du pot ! [...] Les choses vont se faire. Au final, c'est moi, et personne d'autre, qui prendrai la décision. Il n'y a pas à être troublé par les propos de Didier. Il n'y a pas de divergences entre nous !" Objet d'un malaise manifeste au sein de l'OM, Brandao est en tout cas attendu demain à Marseille pour régler les modalités de son départ. Et prendre acte des impératifs judiciaires auxquels il n'échappera pas. Transfert au Brésil ou pas.