Brandao arrêté

  • A
  • A
Brandao arrêté
Partagez sur :

Brandao a été interpellé mardi matin à son domicile avant d'être conduit au commissariat central de Marseille. L'attaquant brésilien de l'Olympique de Marseille, qui a informé le club de son absence à l'entraînement, est accusé de violences sur une femme après une soirée passée dans une discothèque d'Aix-en-Provence, mais nie les faits.

Brandao a été interpellé mardi matin à son domicile avant d'être conduit au commissariat central de Marseille. L'attaquant brésilien de l'Olympique de Marseille, qui a informé le club de son absence à l'entraînement, est accusé de violences sur une femme après une soirée passée dans une discothèque d'Aix-en-Provence, mais nie les faits. "L'Olympique de Marseille ne fera aucun commentaire sur cette affaire d'ordre privé et rappelle le nécessaire respect de la présomption d'innocence". Telle est la réaction de l'OM, publiée sur son site officiel, à l'annonce de la mise en garde à vue de son attaquant Brandao ce mardi matin. Selon les informations du journal "La Provence", publiées sur son site internet, le Brésilien aurait été interpellé ce mardi matin à son domicile, situé sur les hauteurs de Cassis. Conduit à l'Evéché, commissariat central de Marseille, Brandao a rapidement informé son club qu'il ne serait pas présent à l'entraînement du jour, le premier de la semaine après la défaite subie dimanche face à Lille (2-1), son audition étant susceptible de durer. Selon La Provence, les faits en cause se seraient déroulés dans la nuit du 1er au 2 mars après une soirée passée dans une discothèque d'Aix-en Provence, soit au surlendemain de la victoire de l'OM à Nancy lors de la 25e journée de Ligue 1 (2-1). Brandao aurait raccompagné la plaignante qui l'accuse de l'avoir violentée. Le journal cite une aire d'autoroute comme lieu possible des violences, ajoutant que la jeune femme "aurait terminé la soirée dans un hôpital". Le parquet a ouvert une enquête préliminaire. Son avocate "invite chacun à la prudence" Jointe par La Provence, l'avocate de l'attaquant, Me Patricia Clusan, a affirmé que ce dernier niait avoir commis les faits qui lui sont reprochés: "Le joueur avec lequel j'ai pu m'entretenir nie farouchement l'agression sexuelle. Il convient de rester très prudent, car c'est une affaire comme on a l'habitude de trop en voir. Brandao est une personnalité à Marseille, on ne peut donc pas éviter l'emballement. Mais, j'invite chacun à la prudence, car il faut éviter que tout devienne dommageable", a-t-elle affirmé sur le site Internet du quotidien marseillais. Une semaine après, les "Ferme ta gueule" lancés par Brandao à un supporter marseillais ont ainsi peut-être trouvé leur explication... Alors qu'un spectateur lui avait lancé, lors de l'entraînement à la Commanderie, un "Brandao, t'es catastrophique!", le Brésilien lui avait alors vertement répliqué. Une altercation intervenue mercredi dernier et qui trouve probablement son origine dans la petite nuit passée par l'attaquant olympien...