Bousquet se paye Phelps

  • A
  • A
Bousquet se paye Phelps
Partagez sur :

Le retour dans les bassins a été plus difficile que prévu pour Michael Phelps. Dominé la veille sur 100 m dos par son compatriote Aaron Peirsol, la star américaine a été battue dimanche à Charlotte par Frédérick Bousquet sur 100 m nage libre. Le Tricolore s'est imposé en 48''22 devant l'octuple champion olympique (49''04) et le jeune Ricky Berens (49''66).

Le retour dans les bassins a été plus difficile que prévu pour Michael Phelps. Dominé la veille sur 100 m dos par son compatriote Aaron Peirsol, la star américaine a été battue dimanche à Charlotte par Frédérick Bousquet sur 100 m nage libre. Le Tricolore s'est imposé en 48''22 devant l'octuple champion olympique (49''04) et le jeune Ricky Berens (49''66).Michael Phelps n'a pas encore retrouvé son niveau. Pour son retour à la compétition neuf mois après avoir gravi l'Olympe à Pékin avec huit médailles d'or, un exploit unique, autour du cou, l'Américain a mesuré ce week-end à Charlotte le chemin qui lui restait à parcourir pour revenir au sommet. Après neuf mois d'inactivité, marqués notamment par une suspension de trois mois pour avoir consommé de la marijuana lors d'une soirée privée, le prodige du Michigan aura vécu un week-end contrasté en Caroline du Nord d'où il repart avec deux courses gagnées mais aussi deux deuxièmes places, lui qui depuis un an était toujours monté sur la plus haute marche du podium. Vainqueur vendredi du 100 mètres papillon et du 200 mètres nage libre pour son retour à l'eau, Phelps a enregistré un premier revers samedi en s'inclinant en finale du 100m dos face à son compatriote et plus sérieux rival sur la distance, Aaron Peirsol. "Je crois que cette défaite va lui servir comme un facteur de motivation. Cela lui laisse plus de trace quand il perd et ça lui rappelle ce qu'est le haut niveau, c'est une bonne chose", confiait son entraîneur, Bob Bowman, à l'issue de la première défaite de son protégé dans une finale depuis un an et, déjà, une deuxième place derrière Peirsol à Santa Clara sur 200m dos. Phelps plutôt satisfaitLa motivation du plus grand nageur du tous les temps sera double à la sortie de ce week-end de reprise. Au lendemain de sa deuxième place sur 100m dos, l'Américain a en effet subi la loi de Frédérick Bousquet sur 100m nage libre. Après avoir refusé le duel qui lui était proposé la veille sur 50m nage libre, une course remportée en 21''33 par le recordman du monde de la distance, Phelps s'est une nouvelle fois contenté de la deuxième place sur la distance reine du sprint, spécialité à laquelle il s'attaque en vue des Jeux Olympiques de Londres. Auteur du meilleur temps des séries le matin (49"50), l'Américain n'a jamais été en mesure de contester la supériorité du champion de France en titre, en tête à mi-parcours avec plus d'une seconde d'avance sur la concurrence. "Qu'importe quand vous affrontez ce gars (Phelps, ndlr), vous ne pouvez pas compter sur votre pointe de vitesse. Je savais que je devais utiliser ma puissance et aller le plus vite possible", a expliqué le Marseillais à sa sortie de l'eau rapporte le Charlotte Observer. Son adversaire se montrait lui très critique envers lui-même. "Mon virage et mon final ont été horribles. J'ai donné un coup de bras de trop avant mon virage et j'ai dû en donner un deux plus dans le final."A moins de deux mois des championnats des Etats-Unis (7 juillet), l'intéressé ne verse cependant pas dans le fatalisme. "Je ne me plains pas, assure-t-il. Ce sont des temps que je n'espérais pas même faire ici. Je suis sur la bonne voie. C'est là où je voulais être. Ça (ses défaites, ndlr) va me motiver pour régler les détails qui n'ont pas marché ce week-end." On compte sur lui pour corriger le tir.