Bousquet "n'a pas fait attention"

  • A
  • A
Bousquet "n'a pas fait attention"
@ Maxppp
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le nageur tricolore explique son contrôle positif par un changement de médicament.

Contrôlé positif à un stimulant, l'heptaminol, lors du meeting de Canet-en-Roussillon en juin dernier, Frédérick Bousquet a expliqué mercredi au micro d'Europe 1 que la substance interdite provenait d'un "médicament contre les hémorroïdes". "Je me traite pour cette gêne avec un médicament (...) Je me suis rendu compte que je n’en avais plus, j’ai pris un médicament de remplacement. (...) Moi, peut-être par naïveté, c’est sûr, je n’ai pas fait attention à ce qu’on m’a donné, en pensant qu’il y avait les mêmes composants dans le médicament de remplacement."

Ecoutez les explications de Frédérick Bousquet au micro de Félix Briaud :

Suspendu deux mois à dater du 20 septembre, le pensionnaire du Cercle des nageurs de Marseille ne nie pas sa responsabilité. "L’athlète étant responsable, c’est à lui de faire la vérification, il aurait été injustifié que je ne reçoive pas de sanction. Que ça me serve de leçon dans le futur", a conclu Bousquet, dont la suspension ne court que sur le territoire français. Samedi dernier, il a d'ailleurs nagé lors d'un meeting de bienfaisance aux Etats-Unis, où il s'entraîne. S'il manquera les Interclubs (13-14 novembre), Bousquet pourra en revanche participer aux prochains championnats de France en petit bassin, à Chartes (3-5 décembre).