Bourgoin doit patienter

  • A
  • A
Bourgoin doit patienter
@ Maxppp
Partagez sur :

TOP 14 - La participation du club en Top 14 la saison prochaine n'est pas encore officielle.

TOP 14 - La participation du club en Top 14 la saison prochaine n'est pas encore officielle. Pour les Berjalliens, ça ressemble à de l'acharnement, au point de pousser le club isérois à s'engager prochainement "dans une procédure judiciaire et pacifique avec la Ligue, car il y a un préjudice moral et financier qui n'est pas à négliger", a annoncé Etienne Lescureux, conseiller de Gaston Maulin, le président berjallien, dans les colonnes du Progrès. Après avoir échappé à la sanction tant sportive que financière la saison dernière, le CSBJ n'est en effet toujours pas engagé officiellement en Top 14 la saison prochaine. Le motif ? L'argent encore et toujours pour un club qui ne cesse de survivre depuis des années. La présence du club dans le calendrier 2010-2011 publié jeudi par la Ligue nationale du rugby (LNR) donnait l'impression que la menace était passée. C'était sans compter sur l'intransigeance, tatillonne diront certains, de la Direction nationale d'aide et de contrôle de gestion (DNACG) de la LNR, échaudée par le cas de Montauban, dont la relégation en Fédérale 1 restera une mauvaise publicité pour un championnat qui se veut en bonne santé. Faute de "justification par le club dans les délais fixés des garanties requises quant à sa capacité à faire face à ses engagements sur la saison 2010-2011", la DNACG a en effet refusé d'engager le CSBJ dans les Championnats professionnels. Suspendu à la décision de la Commission d'appel de la FFR Les gendarmes de la Ligue reprochent à l'équipe de Gaston Maulin de ne pas leur avoir fourni à temps les garanties concernant son fonds de réserve, estimé à 900 000 euros. Justificatifs finalement reçus depuis le 22 juin dernier, date de la dernière audition des dirigeants isérois. "A ce jour, nous avons apporté toute les garanties financières à la DNACG qui, avec la caution bancaire de 2,5 millions d'euros pour le budget du prochain exercice, avoisinera les 9,6 millions d'euros. De plus, le fonds de réserve de 900 000 euros a été reconstitué", assure Etienne Lescureux au Progrès avant de faire une mise au point : "Nous sommes passés d'une position financière négative l'an dernier de près de 3,5 millions d'euros à un bilan de fin de saison positif de près de 135 000 euros en moins de six mois grâce aux efforts des dirigeants et des partenaires. On souhaiterait tout simplement que la Ligue arrête de changer les règles constamment car nous avons toujours répondu à ses exigences." Le CSBJ, qui a pour ambition de "retrouver une place parmi les six premiers du Top 14 avec un effectif composé à 50% de joueurs issus du centre de formation", est désormais suspendu à la décision de la Commission d'appel de la Fédération française de rugby (FFR). Sans crainte. "La Ligue nationale de rugby a confirmé mercredi après-midi le maintien du CSBJ Rugby en Top 14. C'est une décision irrévocable", assure le club berjallien dans un communiqué. "Le communiqué transmis par la DNACG ce jeudi soir n'est que l'application d'une règle de procédure. Il ne remet nullement en cause la participation du CSBJ Rugby à la saison 2010-2011 du Top 14 Orange. Le Conseil Fédéral validera ce qui a été annoncé par la Ligue Nationale de Rugby à savoir : le maintien du CSBJ en Top 14." Pour qu'on parle enfin de sport et plus d'argent en Isère...