Bourdais signe au FC Séville

  • A
  • A
Bourdais signe au FC Séville
Partagez sur :

Évincé de l'écurie Toro Rosso en juillet dernier, Sébastien Bourdais n'aura pas mis longtemps à reprendre du service. Le Français s'est trouvé un nouveau challenge à relever: La Superleague Formula. Il s'agit d'un championnat réunissant des monoplaces parrainées par des équipes de football. Bourdais portera les couleurs du FC Séville.

Évincé de l'écurie Toro Rosso en juillet dernier, Sébastien Bourdais n'aura pas mis longtemps à reprendre du service. Le Français s'est trouvé un nouveau challenge à relever: La Superleague Formula. Il s'agit d'un championnat réunissant des monoplaces parrainées par des équipes de football. Bourdais portera les couleurs du FC Séville."La meilleure alternative à la F1." Sébastien Bourdais a trouvé son bonheur, ou presque. Mis sur la touche chez Toro Rosso après le Grand Prix d'Allemagne, au mois de juillet dernier, faute de résultats, le pilote français s'est engagé ce mardi en Superleague Formula, un championnat qui mêle course automobile et football. Le principe ? Des monoplaces aux couleurs de quelques-uns des plus grands clubs du monde se livrent bataille sur la piste. Liverpool, l'AC Milan, l'AS Roma, l'Olympique Lyonnais et l'Atletico Madrid en font notamment partie. Le Manceau, lui, sera au volant du FC Séville, qui occupe actuellement... la dernière place du classement avec 28 points.Le club andalou compte donc sur le quadruple champion de ChampCar, aux Etats-Unis, pour relancer sa saison. Il y a du boulot, car les Reds sont en tête avec 217 points. Qu'importe, Sébastien Bourdais positive. "C'est aujourd'hui le seul autre championnat en Europe qui offre la possibilité à un pilote de faire de la monoplace à haut niveau en tant que professionnel, explique-t-il sur le site de Superleague Formula. Je crois aussi beaucoup au concept de réunir sport automobile et football. Cette association offre un énorme potentiel et devrait avoir un bel avenir. Une fois que ce championnat sera installé et de plus en plus connu, je suis sûr que Superleague Formula sera un championnat qui marchera fort !"Bourdais: "Etre compétitif dès Estoril"Sa première course, le Manceau, 30 ans, la fera dès ce week-end à Estoril, à l'occasion de la manche portugaise. A lui de prouver que le FC Séville a sa place parmi les dix-neuf équipes en lice. "Mon envie est évidemment d'être compétitif dès Estoril, poursuit-il. Maintenant, je n'ai effectué que quelques tours dans la voiture et l'écurie est relativement nouvelle dans le championnat. Gagner dès la première course ne sera pas forcément évident. J'ai aussi envie de prendre du plaisir, ce qui n'a pas été souvent le cas pour moi au cours de cette dernière année." Une bonne bouffée d'oxygène en attendant de trouver mieux, en somme. Voilà le pari pris par Sébastien Bourdais, qui va découvrir un nouveau mode de compétition."Je vais découvrir un système de qualification différent de ce que j'ai connu jusqu'alors et qui réclame une approche très tactique, note-t-il, lui qui n'a pris que deux points cete saison en F1 avec Toro Rosso. Quant au système de course, la grille totalement inversée pour la deuxième course me rappelle la Formule Campus. Cela génère des dépassements et du spectacle en piste. Surtout que le but est d'aller chercher une place pour disputer la finale. Sous différents aspects, Superleague Formula me rappelle aussi ce que j'ai pu connaître en ChampCar." S'il a la même réussite, le FC Séville ne devrait pas avoir à s'en plaindre.