Boulogne privé de Ligue 1 ?

  • A
  • A
Boulogne privé de Ligue 1 ?
Partagez sur :

Troisième de Ligue 2 cette saison derrière Lens et Montpellier, Boulogne-sur-Mer a acquis sur le terrain le droit d'évoluer en Ligue 1 la saison prochaine. Mais le club de la Côte d'Opale manque de moyens financiers et son stade n'est pas aux normes de l'élite. Interviewé lundi dans la Matinale d'Europe 1, Frédéric Thiriez n'a pas levé le doute sur la situation de l'USBCO.

Troisième de Ligue 2 cette saison derrière Lens et Montpellier, Boulogne-sur-Mer a acquis sur le terrain le droit d'évoluer en Ligue 1 la saison prochaine. Mais le club de la Côte d'Opale manque de moyens financiers et son stade n'est pas aux normes de l'élite. Interviewé lundi dans la Matinale d'Europe 1, Frédéric Thiriez n'a pas levé le doute sur la situation de l'USBCO. Vainqueur vendredi d'Amiens avec la manière (4-0), lors de la 38e et dernière journée de Ligue 2, Boulogne-sur-Mer a terminé à la troisième place du championnat synonyme d'accession à la Ligue 1. Un véritable exploit pour le club du Pas-de-Calais, qui évoluait encore en CFA lors de la saison 2004/2005 et qui a frôlé la relégation en National l'an dernier. Une fois l'euphorie retombée se pose la question de l'avenir de l'USBCO dans l'élite. Avec l'un des plus petits budgets de la L2, environ neuf millions d'euros, les dirigeants boulonnais auront peu de marge de manoeuvre. Pire, le Stade de la Libération, trop vétuste – il a été construit dans les années 50 – et trop limité en nombre de places (moins de 9000) n'est pas aux normes fixés par la Ligue de football professionnel pour accueillir des matches de Ligue 1.Interviewé lundi lors de la Matinale d'Europe 1, le président Frédéric Thiriez a confié que la LFP allait rapidement se pencher sur le dossier: «Nous avons des procédures très exigeantes, très rigoureuses. La semaine prochaine, nous allons organiser avec le club et la municipalité une réunion de travail à la Ligue pour analyser les projets de construction d'un nouveau stade à Boulogne. Si les élus et le club nous apportent un dossier précis avec un échéancier, même s'il prend quelques mois par rapport au début du championnat, il n'y a pas de raison qu'on ne se montre pas intelligent et compréhensif ».Le député-maire PS de Boulogne, Frédéric Cuvillier, a annoncé un projet d'extension du Stade de la Libération qui porterait sa capacité à 15 000 places. Reste que Frédéric Thiriez a confirmé que la montée du club de la Côte d'Opale pouvait être remise en cause: «C'est parfaitement possible comme pour d'autres clubs qui accèdent en Ligue 1 ou en Ligue 2. Je vous rappelle qu'il n'y a pas que des problèmes de stade. Le professionnalisme, c'est accepter des exigences sur le plan des installations sportives, mais aussi sur le plan financier. On contrôle sévèrement avec la DNCG (Direction nationale du contrôle de gestion) la santé financière et la solidité économique des clubs. Il y a un examen à passer, mais valable pour tous les clubs, pas seulement pour Boulogne». C'est le 5 juin prochain, date à laquelle la Commission des stades de la LFP rendra son rapport sur les clubs promus, que Boulogne-sur-Mer saura s'il peut ou non accéder à l'élite.